Économie – Social

Dans le Gard, comme partout en France, la Croix-Rouge a besoin de bras

Par Hervé Sallafranque et Jérôme Plaidi, France Bleu Gard Lozère mercredi 14 octobre 2015 à 8:57

La Croix Rouge à Biot
La Croix Rouge à Biot © Maxppp - Franz Chavaroche

La Croix-Rouge a besoin de bras ! Chaque année en France et dans le monde, l'organisation caritative aide plus d'un million de personnes et son action concerne de nombreux domaines.

La Croix-Rouge française a besoin de bras ! Chaque année en France, l'organisation caritative aide plus d'**un million de personnes**. 

Son premier rôle consiste avant tout à secourir des gens en difficulté, qu'il s'agisse de victimes d'accidents ou de sinistrés après des inondations ou un tremblement de terre.

Mais, la Croix-Rouge œuvre également dans le domaine de l'action sociale en aidant les plus démunis à se nourrir, à se soigner, à s'habiller, mais aussi à apprendre à lire ou à écrire..

Des bénévoles recherchés dans le secteur logistique

Dans le Gard, la Croix-Rouge compte environ 600 bénévoles, répartis sur 17 centres, mais ces bénévoles ne restent en moyenne qu'entre  trois à quatre ans. 

Et il faut toujours de nouveaux bras, notamment dans le domaine de l'action sociale, explique Claire-Lise Diamantidis présidente de la Croix Rouge du Gard

Claire Lise Diamantidis

Le besoin de bénévoles est très important dans le secteur de la logistique. Notamment des chauffeurs capables de conduire des véhicules pour acheminer du matériel sur des zones sinistrées, explique Georges Labonne, responsable des moyens opérationnels à la Croix-Rouge du Gard.

Georges Labonne

Devenir bénévole ou aider la Croix-Rouge :