Économie – Social

Dans le Nord Côte-d'Or, téléphoner vire au calvaire

Par Christophe Tourné et Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne mercredi 7 septembre 2016 à 18:48

illustration
illustration © Maxppp - Jean-François Frey

Des pannes récurrentes perturbent régulièrement les liaisons téléphoniques dans plusieurs localités du Nord de la Côte-d'Or. Elles durent de un à cinq jours à chaque fois.

S'il est un coin de Côte-d'Or où téléphoner est une vraie galère, c'est bien dans l'extrême Nord du département. A Autricourt, à Riel-les-Eaux ou encore à Grancey-sur-Ource, depuis le printemps dernier de nombreuses coupures pénalisent environ cinq cents usagers. Des pannes qui touchent les box et qui les privent de téléphone fixe et d'internet. Ca arrive tous les mois et à chaque fois ça dure de une journée à cinq jours ! Du côté de l'opérateur Orange, on met en avant un cable en mauvais état, un câble qu'il faut changer.

Les abonnés commencent à perdre patience

_"Il y a des tout ceux qui travaillent avec internet. Il y a des autoentrepreneurs ici, une entreprise de travaux publics, des agriculteurs qui sont eux aussi maintenant obligés de passer par internet pour leurs comptes rendus de récolte, etc... "explique le maire d'Autricourt, Christian Volterrani. "A la mairie aussi cela pose des problèmes. La semaine dernière, la secrétaire ne pouvait rien faire. Et quand on appelle l'opérateur Orange, ils nous disent qu'ils vont essayer de réparer. On nous donne des dates pour se débarasser de nous. On nous dit que la fibre arrive. On a hâte que ca se fasse et on espère que toutes les pannes vont être réparées avec ça!"_

Le maire d'Autricourt, Christian Volterrani

Un village coupé du monde

En attendant des travaux ont été réalisés par Orange, pour changer le fameux câble et depuis quelques jours la situation s'est améliorée. Jusqu'à la prochaine panne dit-on fataliste dans ce coin de Côte-d'Or qui se sent un peu oublié. Les habitants sont d'autant plus excédés que la semaine dernière une autre panne cette fois sur un pylone, les a également privé de téléphone portable! L'espace d'une journée il n'y avait plus aucun moyen de joindre les habitants d'Autricourt littéralement coupés du monde!

Le reportage de Thomas Nougaillon

Partager sur :