Économie – Social

Dans le Territoire de Belfort, 8.500 foyers s’inquiètent de la baisse des APL

Par Faustine Mauerhan et Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 28 octobre 2015 à 6:00

La salle d'attente de la CAF.
La salle d'attente de la CAF. © Maxppp

Grande manifestation de l’association du Droit au logement, ce mercredi à Paris contre la baisse annoncée par le gouvernement des APL, les allocations personnalisées au logement. 6,5 millions de Français en bénéficient et 8.500 personnes dans le Territoire de Belfort.

Pour faire des économies, encore et toujours, le gouvernement envisage de baisser les APL, les allocations personnalisées au logement. L’Etat dépense actuellement 15.5 milliards d’euros pour elles. Il veut les baisser de 225 millions d’euros en 2016. Puis de 314 millions d’euros en 2017. Environ 500.000 ménages seraient concernés par ces coupes, sur les 6.5 millions de Français bénéficiaires. Chez nous, 25.000 habitants du Doubs les reçoivent. 7.900 en Haute-Saône et 8.500 dans le Territoire de Belfort.

"On tire encore sur la ficelle de ceux qui en ont le plus besoin"

Et parmi ces foyers qui touchent des APL, certains sont très modestes et préviennent qu’ils ne pourront pas survivre sans les quelques euros versés en plus par l’Etat. A Belfort, Jean-Claude par exemple fait deux heures de ménage tous les jours dans une entreprise. A 36 ans, il touche environ 600 euros et 380 euros d’APL chaque mois. 380 euros dont il ne peut pas se passer. "On essaye déjà de survivre avec les peu de moyens qu’on a et on nous tire encore dessus. Sans les APL c’est sûr que je n’irais pas jusqu’au bout du mois, je ne pourrais plus payer mon loyer, ma nourriture et même le système D ne suffira plus."

"Sans les APL je n'arriverais pas à finir le mois."

_

_

Vers la disparition des APL ?

Un très mauvais signal aussi pour les associations qui craignent qu’à plus ou moins court terme, les APL ne disparaissent totalement. Guylène Matti de la Confédération nationale du logement à Audincourt le sens venir comme ça, elle. "La disparition pure et simple des APL va finir par arriver. On aura bientôt plus d’aide au logement pour les personnes seules en difficultés." Désormais effectivement, le patrimoine des bénéficiaires devrait être pris en compte et il pourrait y avoir un plafond de loyer à ne pas dépasser.

"Les APL vont finir par disparaître."