Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dans les collèges de Seine-Saint-Denis, des agents techniques épuisés

mardi 21 novembre 2017 à 19:42 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris

Un peu moins d'une centaine d'agents techniques des collèges ont manifesté devant le siège de leur employeur, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis. Ils dénoncent leurs conditions de travail et réclament des postes.

Rassemblement devant le conseil départemental, à Bobigny, ce mardi
Rassemblement devant le conseil départemental, à Bobigny, ce mardi © Radio France - Rémi Brancato

Bobigny, France

Ils et elles font le ménage, la cuisine et s'occupent de l'entretien des collèges de Seine-Saint-Denis. Et ils sont venus dire leur ras-le-bol devant les fenêtres du conseil départemental ce mardi. "Je suis maintenant toute seule" témoigne Sophie Pelletier du collège de Gagny "je fais les menus, les commandes, je réceptionne et je fais la bouffe pour 520 élèves : je ne sais pas si je vais tenir longtemps".

Selon elle, son établissement a perdu deux postes d'agents techniques en cuisine : "quand ils ouvrent des établissements, ils ne remplacent pas les agents qui sont mutés" explique Sophie. Ces redéploiements d'agents, c'est en fait un "rééquilibrage" explique le vice président du département en charge de l'Education, Emmanuel Constant, qui dément des diminutions d’effectifs, mais reconnait des conditions de travail difficiles.

"On a des conditions de travail difficiles" témoigne Nathalie, agent technique au collège Gérard Philippe d'Aulnay-sous-Bois

"Des toilettes quasiment jamais nettoyées"

Dans tous les collèges représentés, les témoignages des agents, déjà mobilisés en mars, se ressemblent. "On n'en peut plus, comme on est surchargé, on bâcle et ça se voit" regrette Nadine Jean, venue de la Courneuve. Résultat : "des papiers partout par terre, des tables sales, des toilettes quasiment jamais nettoyées pour les élèves" regrette Colin Faverjon professeur de mathématiques à Aubervilliers et membre du syndicat Sud, venu soutenir les agents techniques en grève pour réclamer 165 postes dans tout le département.

Les agents dénoncent des conditions de travail difficiles dans les collèges

Une demande impossible à satisfaire répond Emmanuel Constant qui pointe déjà un absentéisme proche de 20% de la massa salariale des agents techniques. "Nous avons constitué une réserve de remplacement équivalente à 15% de 'effectif global et malgré cet effectif nous n'arrivons pas à compenser l'absentéisme des agents" indique le vice président du département. A la rentrée de septembre 2018 le conseil départemental doit inaugurer trois nouveaux collèges, et créer une trentaine de postes d'agents techniques à cette occasion.