Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dans les Landes, l'entreprise Pyrénex victime indirecte de la grippe aviaire

vendredi 3 novembre 2017 à 20:28 Par Valérie Mosnier et Hajera Mohammad, France Bleu Gascogne

Dans les Landes, à Saint-Sever, l'entreprise Pyrénex vend des couettes, des oreillers, des doudounes... Elle utilise des plumes de canards et d'oies du Sud-Ouest et elle aussi a dû faire face à la grippe aviaire, mais pas de quoi faire fuir les clients venus en nombre pour la vente d'usine.

Plus de 500 personnes en seulement une demie heure, les produits Pyrénex à Saint-Sever séduisent toujours autant
Plus de 500 personnes en seulement une demie heure, les produits Pyrénex à Saint-Sever séduisent toujours autant © Radio France - Hajera Mohammad

Saint-Sever, France

C'est toujours un moment très attendu dans le Sud-Ouest et cela n'arrive que deux fois par an. L'entreprise Pyrénex organise ce week-end, jusqu'à dimanche, sa vente d'usine. Des produits haut de gamme bradés à 20%, 30% voire 50% moins chers et surtout fabriqués dans les Landes, avec les plumes des canards et des oies du Sud Ouest. Dès ce vendredi après-midi, pour le premier jour, le monde se masse à l'entrée : "On aime la chaleur, on aime le sérieux de cette entreprise et c'est Français ! On y tient beaucoup... de Gascogne évidemment" explique cette cliente.

"On est pas loin des 500 personnes sur une première demie heure et on a autant, voire le double dehors" résume un vendeur de Pyrénex. Forcément les clients cherchent les bonnes affaires, mais aussi la qualité : "Est-ce que les plumes sont françaises ?" interroge Camille. "Oui", répondent les responsables. Pas question de déroger à la tradition qui fait la réputation de l'entreprise landaise depuis sa création au XIXe siècle. La plume des produits reste issue des élevages du Sud-Ouest, mais il a fallu s'adapter avec la grippe aviaire, le vide sanitaire et l'abattage de tous les canards et les oies, en allant chercher des plumes de canards en Vendée par exemple.

Baisse du chiffre d'affaires, mais les 150 emplois conservés

Pour garantir la production et fabrication en France, l'entreprise landaise a fait des concessions, reconnait Eric Bacheré, le directeur général de Pyrénex : "En terme de volume, on n'avait pas assez pour produire notamment la plume pour d'autres industriels, des partenaires étrangers. On ne les a pas livré avec notre plume." Une décision qui se ressent forcément sur le chiffre d'affaires. Même si Pyrénex reste discret, il sera en baisse cette année. Les 150 emplois ont été maintenus à Saint-Sever malgré le plan d'activité partielle mis en place en début d'année face à la baisse de production.

Des clients, comme Anne-Marie, venue spécialement du Pays Basque, apportent leur soutien : "De même qu'on achète du foie gras dans une entreprise des Landes... Cette filière a été particulièrement traitée d'une façon injuste, parce que des exploitations ont dû abattre des volatiles qui n'étaient pas malades."

Pyrénex attend près de 4.000 personnes d'ici dimanche soir. La prochaine vente d'usine sera organisée en février.

Pour une vente d'usine chez Pyrénex, il faut être patient... - Radio France
Pour une vente d'usine chez Pyrénex, il faut être patient... © Radio France - Hajera Mohammad
Les réductions vont parfois jusqu'à 80% sur certains produits Pyrénex - Radio France
Les réductions vont parfois jusqu'à 80% sur certains produits Pyrénex © Radio France - Hajera Mohammad