Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes dans les Pyrénées-Orientales : la Banque alimentaire appelle à "ne pas bloquer ce week-end"

jeudi 29 novembre 2018 à 11:08 - Mis à jour le jeudi 29 novembre 2018 à 13:13 Par Alexandre Berthaud et Virginie Saint-Clair, France Bleu Roussillon

Le président de la Banque alimentaire des Pyrénées-Orientales, Denis Bastouil, craint que le mouvement des gilets jaunes ne nuise à la grande collecte de l'association, organisée du vendredi 30 novembre au dimanche 2 décembre.

Les bénévoles de la Banque alimentaire seront présent du 30 novembre au 2 décembre à l'entrée des supermarchés pour la collecte 2018.
Les bénévoles de la Banque alimentaire seront présent du 30 novembre au 2 décembre à l'entrée des supermarchés pour la collecte 2018. © Radio France - Jacques Pons

Perpignan, France

La Banque alimentaire ne change pas son calendrier malgré la mobilisation des gilets jaunes. L'association organise sa grande collecte alimentaire dans les supermarchés et hypermarchés de France, dès vendredi 30 novembre et jusqu'à dimanche. Mais les responsables sont inquiets, car les manifestations de gilets jaunes ont souvent pour but de bloquer l'accès aux grandes surfaces. Le président de la Banque alimentaire des Pyrénées-Orientales, Denis Bastouil, appelle donc sur France Bleu les gilets jaunes à laisser passer les consommateurs.

- 18% de fréquentation dans les grandes surfaces le week-end dernier

"Évidemment que ça nous inquiète, regrette Denis Bastouil au micro de France Bleu Roussillon. Si les clients ne peuvent pas se rendre dans les grandes surfaces, la collecte va être compliquée". Selon le président, les discussions sont entamées au niveau national mais pas au niveau local : compliqué pour la Banque alimentaire d'être certaine du succès de sa collecte 2018. 

Il lance donc un appel : "Je veux bien lancer un appel aux gilets jaunes pour qu'ils prennent en compte notre mission ce week-end. C'est 20.000 démunis qui seront aidés grâce à la collecte de ce week-end. Si vous pouviez ne pas bloquer les entrées des centres commerciaux, de nombreuses personnes dans le département vous seraient reconnaissants".

Denis Bastouil, président de la Banque Alimentaire dans les Pyrénées-Orientales.