Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dans les stations de ski vosgiennes les saisonniers s’impatientent

lundi 28 décembre 2015 à 6:00 Par Vianney Smiarowski, France Bleu Sud Lorraine

Dans les Vosges la neige n’a plus fait son apparition depuis le mois de novembre. Impossible de skier pendant ces vacances de Noël et les saisonniers n’ont pas de boulot. Un casse-tête pour eux et pour leurs employeurs.

La station de la Bresse Hohneck, 23 décembre 2015
La station de la Bresse Hohneck, 23 décembre 2015 © Radio France - Vianney Smiarowski

La Bresse, France

Dans les Vosges tout le monde attend la neige avec impatience et les saisonniers attendent d'avoir du travail. En ce mois de décembre, il n'y a pas de neige dans les stations de ski vosgiennes. Du coup, il est impossible de skier et impossible de faire travailler les saisonniers. A La Bresse Hohneck par exemple, au moins 90% d'entre eux sont à la maison au lieu d'être à pied d'œuvre. Les touristes sont là mais l'activité tourne au ralenti.

Exemple à l'école de ski de La Bresse, il y a seulement une vingtaine de moniteurs en ce moment au lieu d'une centaine en temps normal. Laurent est l'un des rares moniteurs actuellement présents. Il est conscient de la difficulté pour ses collègues au repos forcé mais prend les choses avec philosophie "on utilise la nature donc on ne peut pas la gérer. C’est à nous de nous adapter et pas l’inverse" dit-il.

Dans le reste de la station, seuls les salariés permanents se partagent le travail. La soixantaine de saisonniers est actuellement en report d'embauche. "Grâce à notre convention collective, on a la possibilité de reporter l’embauche et c’est ce qu’on fait malheureusement quand il n’y a pas de neige. Si la neige tarde à tomber alors on rentrera dans une période d’activité partielle mais pour l’instant ce n’est pas le cas" explique Nicolas Claudel, le directeur de la station La Bresse Hohneck.

Nicolas Claudel au micro France Bleu Lorraine de Vianney Smiarowski

Mais si la neige n'est toujours pas là au 9 janvier, il faudra alors envoyer les dossiers de demande de chômage partiel. Certains sont déjà prêts. Catherine Remy, la directrice d'une résidence de tourisme, d'un magasin de location de ski et d'un restaurant. En temps normal, elle embauche une vingtaine de saisonniers mais en ce moment 90% d’entre eux ne travaillent pas. "C’est des gens que l’on risque de perdre l’année suivante. L’année dernière le démarrage de la saison a été également compliqué. Du coup on a du mal à fidéliser nos saisonniers" s’inquiète Catherine Remy. La seule solution au problème c’est donc un retour de la neige car dès qu’elle sera là, les saisonniers pourront alors reprendre le travail.

Catherine Remy au micro France Bleu Lorraine de Vianney Smiarowski