Économie – Social

Davantage de contrôles sur les camions espagnols transportant des fruits et légumes

Par Charlotte Coutard, France Bleu Roussillon mardi 29 juillet 2014 à 10:34

Action des arboriculteurs des Pyrénées-Orientales au péage de Perpignan-Sud
Action des arboriculteurs des Pyrénées-Orientales au péage de Perpignan-Sud © Charlotte Coutard / Radio France

Les producteurs français de fruits et légumes ont le sentiment d'avoir été écoutés, et entendus. Ils ont été reçus lundi par le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, qui promet de renforcer les contrôles sur les camions espagnols.

Les producteurs de fruits et légumes ont été reçus undi après-midi par Stéphane Le Foll. Le ministre de l'agriculture leur a promis de renforcer les contôles sur les camions espagnols transportant des fruits et légumes.

Les producteurs sont inquiets et en colère car les ventes de fruits français sont en chute libre : -10% depuis le début de l'été.

La faute à la concurrence des produits espagnols jugée déloyale par les producteurs, avec des marchandises vendues à bas prix en France.

La faute aussi selon eux à la grande distribution qui ne pas met pas assez en avant les productions locales. "J'aimerais un peu plus de patriotisme, sans forcement être protectionniste" explique Jacques Rouchaussé, le président de la Fédération Nationale des Producteurs de Légumes de France.

L'Etat réalise déjà des contrôles : sur les 150 contrôles effectués ces derniers mois, il y a eu 10 verbalisation.

"La pêche espagnole vendue 1,10 euros le kilo en Espagne arrive au marché Saint-Charles de Perpignan à moins de 60 centimes d'euros le kilo". Xavier Beulin, président de la FNSEA.

 

Arboriculteurs - ENROBE

Arboriculteurs - SON

Action des arboriculteurs des Pyrénées-Orientales au péage de Perpignan-Sud - Radio France
Action des arboriculteurs des Pyrénées-Orientales au péage de Perpignan-Sud © Radio France