Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dax : un rassemblement contre la fermeture de la boutique Orange

vendredi 26 janvier 2018 à 15:56 Par Jules Brelaz, France Bleu Gascogne

Une quinzaine de militants de la CGT, de la France Insoumise, ainsi que des salariés d'Orange, se sont rassemblés vendredi à Dax. Ils ont lancé une pétition contre la fermeture de la boutique Orange du centre-ville. Le magasin va fusionner avec celui situé dans la galerie marchande du Grand Mail.

"Touche pas à ma boutique Orange" du centre-ville de Dax.
"Touche pas à ma boutique Orange" du centre-ville de Dax. © Radio France -

Dax, France

Comme à Mont-de-Marsan, la ville de Dax se mobilise pour sauver sa boutique Orange, et éviter son déménagement dans le centre-commercial du Grand Mail à Saint-Paul-lès-Dax. Une quinzaine de personnes se sont rassemblées vendredi devant le magasin de téléphonie du centre-ville dacquois, pour déplorer la désertification des cœurs de ville. 

Dax est en train de mourir

"Les clients nous connaissent, ce sont des boutiques de proximité qui font 200 à 300 entrées par jour (...) c'est un sentiment de gâchis parce que malheureusement, c'est commun à beaucoup de centres-villes qui deviennent désert", constate Jean-Luc Dupain, commercial chez Orange à Dax et délégué CGT. 

En partant, Orange emmène ses clients mais aussi ceux de Baptiste, le patron du Drink and Food Corner, situé en face de la boutique de téléphonie. "Ça nous amène un certain nombre de personnes tous les matins, les gens font la queue devant le magasin, et en attendant leur passage, ils viennent boire des cafés. Orange était le dernier opérateur qui faisait un peu de résistance, mais là c'est terminé."

"Les élus politiques sont dans une posture" 

Les manifestants ont distribué une pétition contre la fermeture de la boutique Orange du centre-ville de Dax. Comme son homologue à la mairie de Mont-de-Marsan, la maire de la cité thermale s'est déclarée elle aussi opposée au départ du groupe de téléphonie du centre-ville vers la périphérie. "Une posture", estime Michael Correia, commercial dans la boutique Orange d'Hossegor et délégué CGT. 

"On regarde le centre-ville de Dax, c'est dramatique, une boutique sur deux est fermée, et ça c'est un choix politique d'ouvrir de grands centres-commerciaux partout, parce que ce sont les élus qui accordent les permis de construire."

Jean-Luc Dupain dénonce lui le double langage d'Emmanuel Macron. "Il dit qu'il veut sauver les centres-villes, vu la part d'actionnariat de l'Etat au capital d'Orange, je pense qu'il pourrait avoir son mot à dire."