Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dax : visite du chantier des Halles et règlement de compte

-
Par , France Bleu Gascogne

La nouvelle majorité à la tête de la ville de Dax reprend le chantier des Halles à son compte et prône la transparence. Visite de chantier en image.

De gauche à droite, Grégory Rendé, adjoint au commerce, Jacques Leccia, architecte et Frédéric Coudron, directeur des services techniques de la ville de Dax.
De gauche à droite, Grégory Rendé, adjoint au commerce, Jacques Leccia, architecte et Frédéric Coudron, directeur des services techniques de la ville de Dax. © Radio France - Paul Ferrier

La nouvelle majorité à la tête de la ville de Dax reprend le chantier des Halles a son compte et a organisé une visite de chantier ce lundi pour la presse locale. Le chantier a redémarré depuis le 4 mai après l'interruption du confinement. L'occasion de voir que le chantier avance, les premières structures sont désormais visibles.  Mais surtout l'occasion pour la nouvelle équipe de se lancer dans une opération de "transparence" vis à vis de l'avancement des travaux. Ils ont pris près d'un an de retard et la nouvelle équipe municipale veut expliquer pourquoi. La visite de chantier s'est transformée en règlement de compte avec l'ancienne équipe municipale.

"La charpente en septembre"

Cette visite de chantier a démarré de manière classique, avec l'un des architectes du projet, "Aujourd'hui le chantier reprend lentement, avec une cadence qui s’accélère de jour en jour", explique Jacques Leccia. En effet, avec le confinement, le chantier a été arrêté près de deux mois. Il a repris le 4 mai dernier et l'on devine désormais les murs des futures chambres froides, la plateforme pour le futur escalator de la Fnac. Mais l'architecte a-t-il une idée du nouveau calendrier de fin de travaux ?  "Aujourd'hui, non. il y a une personne qui fait l'ordonnancement du chantier qui travaille dessus et qui devrait sortir un planning prochainement", répond Jacques Leccia. 

Si la ville veut aujourd'hui communiquer sur ce chantier, c'est aussi, et peut-être surtout, au regard du communiqué de presse que nous a fourni la nouvelle équipe, pour souligner les erreurs de l'équipe municipale précédente. 

L’arrivée de la Fnac a généré des retards totalement assumés car la précédente municipalité a souhaité son installation en centre ville - Axelle Verdière-Bargaoui

L'amiante trouvée lors du chantier à cause d'un diagnostique "a minima" selon le communiqué de la ville aurait fait prendre 4 à 5 mois de retard pour dépolluer. Au total, 1,2 millions d'euros de surcoût. L'arrivée de la Fnac en cours de projet et la commande d'un escalator aurait retardé le chantier de 4 mois et la nouvelle majorité municipale précise :  " En juillet 2019, la Ville de Dax annonçait l'arrivée de la Fnac et précisait qu'il n'y aurait pas de conséquence sur la date de livraison début 2020. Quelques semaines après, et comme dans la plupart des Fnac de France, la nécessité d'un escalator engendrait un nouveau retard estimé à 4 mois".  Lors de l'annonce de l'arrivée du géant du multimédia, la majorité d'Elisabeth Bonjean avait annoncé un surcoût d'1,6 millions d'euros. 

A la lecture de cet article, Axelle Verdière-Bargaoui, adjointe au commerce de la majorité précédente et désormais tête de file de l'opposition dacquoise, a tenu à réagir : "L’arrivée de la Fnac a généré des retards totalement assumés car la précédente municipalité a souhaité son installation en centre ville plutôt qu’en périphérie. Pour le reste, le groupe Dax en commun s’étonne que ceux qui supervisaient le projet en accompagnant les élus (qui ne sont pas des spécialistes ni des techniciens mais des élus...) et faisaient annoncer certains délais par le maire et son équipe il y a un an, soient les mêmes qui, aujourd’hui, rédigent un communiqué décriant ces mêmes délais et la gestion par l’ancienne équipe municipale". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Faire acte de transparence" 

Lors de la présentation du projet de restructuration des Halles de Dax en 2017, la Ville avait annoncé une date de livraison courant 2019. En juin 2019, alors que les commerçants déménageaient dans le chapiteau provisoire, la fin de chantier était toujours annoncée pour la fin 2019. En Mars dernier, pendant la campagne des municipales, Elisabeth Bonjean, en débat sur France Bleu Gascogne avec Julien Dubois, annonçait une fin de chantier "dans trois mois". Alors quand on demande aujourd'hui à Grégory Rendé, adjoint au commerce, quand le chantier sera livré, il ne veut pas annoncer de date : "le but premier, c'est faire acte de transparence. Il y a eu trop d'annonces qui ont été faites par le passé qui ont déçu les Dacquois"

Pour la fin de chantier, le nouvel élu se contente donc d'évoquer un espoir. Celui  du premier semestre 2021. Mais avec toutes les précautions d'usage face, notamment, à la crise sanitaire qui n'a peut-être pas dit son dernier mot. D'autant que Frédéric Coudron, directeur des services techniques de la ville, précise que les protocoles sanitaires mis en place sur le chantier se répercutent sur la productivité des ouvriers. 

Les arches seront conservées et nettoyées.
Les arches seront conservées et nettoyées. © Radio France - PF
20 commerçants ont pour l'instant été retenus pour occuper les étals.
20 commerçants ont pour l'instant été retenus pour occuper les étals. © Radio France - PF
Les futures chambres froides commencent à sortir de terre.
Les futures chambres froides commencent à sortir de terre. © Radio France - PF
La plateforme qui accueillera le futur escalator de la Fnac.
La plateforme qui accueillera le futur escalator de la Fnac. © Radio France - PF
Choix de la station

À venir dansDanssecondess