Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lucciana: la commission nationale d'aménagement commercial dit non au projet de Sylvain Fanti

-
Par , , France Bleu RCFM

La Commission Nationale d'Aménagement Commercial a tranché ce matin dans l'affaire du centre commercial de Lucciana : elle a dit non au projet porté par le jeune entrepreneur bastiais, Sylvain Fanti.

La Commission Nationale d'Aménagement Commercial a dit non au projet porté par le jeune entrepreneur bastiais
La Commission Nationale d'Aménagement Commercial a dit non au projet porté par le jeune entrepreneur bastiais - DR

Le projet de construction d'une grande surface commerciale de 27.594 m2 a donc été recalé par la CNAC. C'est le 2ème avis défavorable à ce projet après celui de la Commission Départementale d'Aménagement commercial de Haute-Corse.

Évidemment cet avis de la Commission Nationale d'Aménagement Commercial met un peu plus de plomb dans l'aile de ce projet puisqu'elle est l'instance de recours des décisions des commissions départementales. Celle-ci confirme donc l'avis défavorable qui avait été émis à l'échelon local le 3 août dernier.

Il faudra attendre un bon mois pour connaitre l'argumentaire de la CNAC qui examine les projets d’implantation et d’extension d’équipements commerciaux à l’aune de la liberté du commerce, d’un aménagement du territoire de qualité, de la préservation de l’environnement et de la protection des consommateurs.

Un ou plusieurs de ces points auraient donc porté préjudice au projet de Sylvain Fanti.

Le projet comprend la construction d'une grande surface commerciale de 27.594 m2
Le projet comprend la construction d'une grande surface commerciale de 27.594 m2 - DR

En attendant d'avoir ces explications, Sylvain Fanti a réagit à cette deuxième fin de non recevoir.  Dans un communiqué puis sur RCFM, celui-ci a tenu a dénoncé un "long travail de démolition politique" mené contre sa proposition, visant notamment les élus nationalistes au pouvoir. L'entrepreneur Bastiais appelle à "sortir de ce carcan dans lequel les élus nationalistes veulent nous placer avec leurs méthodes populistes et rétrogrades". Il précise également qu'il n'abandonne pas le combat et qu'il déposera un recours notamment au travers d'une clause de revoyure qui lui permet de se représenter devant cette même commission nationale.

Sylvain Fanti : le projet n'est pas abandonné

Un investissement de 100 Millions d'Euros générateur de 800 emplois directs

Des arguments sociaux-économiques qui n'ont pas convaincu successivement les deux commissions de contrôles, départemenatle et nationale.

Des avis qui réjouissent le Collectif "Per u sviluppu di a nostra regione" qui s'était constitué à Lucciana à l'annonce de ce projet et pour lequel "cet avis défavorable n'est que justice". Un collectif tenant à préciser que "son combat ne visait pas un homme mais un projet".

Xavier Belgodère, Président du Collectif de Lucciana

Choix de la station

À venir dansDanssecondess