Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Coronavirus : de grands vins vendus aux enchères pour aider les soignants

Un site spécialisé organise une vente aux enchères exceptionnelle pour venir en aide aux soignants, en première ligne face au Coronavirus. Des vins prestigieux sont en vente, dont de nombreux vins de Bourgogne.

La coopérative La Chablisienne participe à cette vente de charité
La coopérative La Chablisienne participe à cette vente de charité © Maxppp - JC Tardivon

Depuis le 27 avril, le site spécialisé iDealwine propose une vente exceptionnelle de vins prestigieux. Une vente aux enchères pour la bonne cause, puisque tous les bénéfices iront au collectif "Protège Ton Soignant" qui vient en aide aux personnels médicaux.;

"On est très admiratifs des soignants. C’est une façon de saluer cet engagement héroïque et extraordinaire." - Damien Leclerc, La Chablisienne

Ecoutez le reportage de Delphine Martin pour France Bleu Auxerre

Le catalogue présente près de 1000 bouteilles : des vin prestigieux de Bordeaux, d'Alsace ou de Champagne, mais aussi quelques vins italiens et portugais et même du whisky écossais… En Bourgogne, de nombreux vignerons ont joué le jeu à Meursault, Montrachet, Volnay ou Chablis notamment. Dans l'Yonne, la coopérative La Chablisienne a par exemple donné plusieurs lots. "Du Chablis vieilles vignes "les vénérables" de l’année 2016. C’est une cuvée emblématique de la cave et on espère que le public sera particulièrement généreux", explique Damien Leclerc, le directeur de la coopérative.

Quand on lui a suggéré de participer à cette action, il n'a pas hésité : "comme tout le monde, on est forcément préoccupé par la situation et forcément très admiratif de l’engagement des soignants qui, tous les jours, mettent leur vie en danger, prennent des risques pour soigner, sauver les autres et accompagner les autres que ce soit dans les hôpitaux ou dans les Ehpad. C’est une petite façon de les remercier et de saluer cet engagement héroïque et extraordinaire"

L’objectif est, à la fin des enchères le 7 mai, de récolter 100 000 euros. En quelques jours seulement, dès l'ouverture de la vente, les enchères ont déjà dépassé les 60 000 euros. C'est donc de bon augure pour Angélique de Lencquesaing, co-fondatrice de la société Idealwine. Avec son équipe, elle a mis en route cette vente de charité en un temps record. "Ce projet, j’ai commencé à en parler avec une, deux, trois personnes au moment du week-end de Pâques. Après, c’est tout Idealwine qui s’est mobilisé : l’entrepôt qui a rouvert, les experts qui sont revenus pour photographier toutes les bouteilles, les personnes du marketing qui s’assuraient qu’on avait les bonnes photos, les bons renseignements sur les cuvées etc… Enfin, tout le monde a mis beaucoup de coeur et ce sont des choses très positives".

"La réponse a été très généreuse, massive et immédiate" - Angélique de Lencquesaing, co-fondatrice d'Idealwine

"La réponse a été très généreuse, massive, immédiate" - Angélique de Lencquesaing

Cette spécialiste du vin et du monde viticole salue aussi l’engagement de tout ces vignerons qui ont répondu à l'appel de son équipe. "Franchement, on est très surpris et enthousiaste du résultat et on n’imaginait pas récupérer autant de bouteilles dans un délais aussi court. Je parle d’une dizaine de jours. On a même certains vignerons qui se sont déplacés jusqu’à nos entrepôts en région parisienne pour les livrer eux-mêmes. La réponse a été très généreuse, massive, immédiate… Les gens nous remerciaient même de leur donner une occasion de faire preuve de générosité ! Certains n’ont pas pu participer. Un certain nombre de domaines nous ont expliqué qu’ils agissaient localement. Et puis d’autres, pourtant en grande difficulté (je pense à certaines maisons de Champagne qui n’expédient plus rien en ce moment), ont quand même tenu à participer et ça mérite d’être souligné", conclut Angélique de Lencquesaing.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess