Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

De la Savoie au Bas-Rhin à pied, les "gilets jaunes" d'Albertville sont toujours en marche vers le Parlement européen

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Alsace

Les "gilets jaunes" d'Albertvillle sont arrivés en Alsace cette semaine. Partis depuis le 19 avril à pied pour rejoindre le parvis du Parlement européen à Strasbourg le 15 mai à midi, les "Yellow vests" restent déterminer à boucler les 25 étapes de leur périple.

Ce mercredi, les gilets jaunes ont fini la 19e étape. Vingt-et-un kilomètres à pied sous la pluie entre Burnhaupt-le-Haut et Guebbwiller
Ce mercredi, les gilets jaunes ont fini la 19e étape. Vingt-et-un kilomètres à pied sous la pluie entre Burnhaupt-le-Haut et Guebbwiller - Page Facebook des gilets jaunes d'Albertville

Albertville, France

Les "gilets jaunes" d'Albertvillle (Savoie) arrivent au terme des 515 kilomètres qui sépare leur rond-point et le parvis du Parlement européen à Strasbourg dans le Bas-Rhin. 

Partis depuis le 19 avril, ils sont une douzaine de "gilets jaunes" savoyards à se relayer entre les vingt-cinq étapes de cette marche symbolique. Il leur reste encore cinq étapes et une semaine pour rejoindre le Parlement européen.

Les gilets jaunes d'Albertville sont toujours aussi déterminés pour montrer que le mouvement ne s'essouffle pas et surtout qu'il reste pacifique. 

"Les gens sont très gentils avec nous, ils nous demandent ce qu'on fait, ils sont très solidaires parce qu'ils savent qu'on marche pour une cause", raconte Jean-François Gardet, l'un des "gilets jaunes" marcheurs. "On reçoit beaucoup de soutien des automobilistes sur la route, ils nous klaxonnent mais on ne vas pas se mentir, parfois ils nous font des doigts d'honneur !"

"Les "gilets jaunes" attendent désormais les élections européennes pour voir ce qu'il va se passer mais je pense que le mouvement va continuer après puisqu'on attend des changements sur la politique française", confie Jean-François Gardet.

Les "gilets jaunes" d'Albertville rejoints dans leur marche par quelques Alsaciens ce mercredi - Aucun(e)
Les "gilets jaunes" d'Albertville rejoints dans leur marche par quelques Alsaciens ce mercredi - page facebook des gilets jaunes "Marche Albertville Strasbourg"