Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

De nouveaux recours déposés contre le futur centre de tri de colis d'Amazon à Fournès

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les opposants au futur centre de tri de colis d'Amazon à Fournès ne désarment pas. Ils ont déposé ce mardi de nouveaux recours gracieux contre l'autorisation environnementale délivrée par le préfet du Gard en novembre 2019.

Patrick Genay du collectif ADERE et Alain Roubineau d'Attac Nîmes
Patrick Genay du collectif ADERE et Alain Roubineau d'Attac Nîmes © Radio France - Sylvie Duchesne

Fournes, France

"On est prêt à aller jusqu'au conseil d'État." Les opposants au futur centre de tri de colis d'Amazon qui doit s'implanter à Fournès, entre Nîmes et Avignon restent plus que jamais mobilisés. Après les recours gracieux déposés en mairie contre le permis de construire, c'est cette fois à l'autorisation environnementale délivrée par le préfet du Gard le 14 novembre 2019 qu'ils s'en prennent. 

Une vingtaine de nouveaux recours gracieux ont été déposés ce mardi en préfecture par des habitants de Fournès et le collectif ADERE (Association pour le développement de l'emploi dans le respect de l'environnement). "On a détecté des imperfections et on en a fait des remarques confie Patrick Genay, membre du collectif mais il nous a fallu aller chercher un expert pour décortiquer les textes. Le recours gracieux, c'est la première étape. Si on n'a pas de réponse, on ira au tribunal administratif. "  

Jusqu'au conseil d'Etat 

Le collectif ADERE est soutenu dans son combat contre Amazon par Attac. L'association altermondialiste ne veut pas entendre parler du modèle économique proposé par le géant du e.commerce. "C'est vraiment une aberration économique, citoyenne et c'est un modèle de civilisation qu'il faut absolument contrer explique Alain Roubineau, d'Attac Nîmes. Il faut faire monter la pression, il faut que les locaux soient de plus en plus rejoints par des associations nationales et qu'on montre qu'il y a une opposition non seulement ici, mais partout ailleurs."

Le représentant d'Attac n'hésite pas à invoquer la désobéissance civique pour s'opposer au projet. Avant d'en arriver là, les opposants useront de tous les outils à leur disposition, quitte à aller jusqu'au conseil d'Etat pour se faire entendre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu