Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

De nouveaux tests pour la 5G en Ile-de-France

-
Par , France Bleu Paris

Cette technologie qui permet un Internet ultra-rapide et de nouveaux usages doit être déployée par les opérateurs au printemps prochain. Sept projets franciliens ont été retenus pour de nouvelles expérimentations.

Le déploiement de la 5G va s'accélérer au printemps prochain
Le déploiement de la 5G va s'accélérer au printemps prochain © Maxppp - L'Est Républicain

Île-de-France, France

La liste des projets et plateformes retenus a été dévoilée hier à Paris. On y retrouve la Cité des sciences et de l'industrie pour présenter au grand public les usages innovants de la 5G, le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines qui souhaite développer des retransmissions "augmentées" des compétitions, le campus Nokia de Paris-Saclay, l'établissement public d'aménagement de La Défense, Vélizy, Meudon et Châtillon dans les Hauts-de-Seine.

Ces projets utiliseront de nouvelles fréquences, via la bande 26 GHz, celle qui est aujourd'hui utilisée par l'armée ou les satellites par exemple. Pour les particuliers, la 5G promet un Internet ultra-rapide (10 secondes pour télécharger une vidéo de 1Go contre 7 minutes avec la 4G aujourd'hui), mais elle doit aussi permettre d'avancer vers les nouveaux usages que sont la voiture autonome, les robots connectés ou la télémédecine.

Une nouvelle technologie qui a aussi ses détracteurs. Marc Arazi, médecin à Nogent-sur-Marne dans le Val-de-Marne et président de l'organisation Alerte Phone Gate dénonce une "_ultra-pollution_. On va baigner dans un niveau d'ondes extraordinaire, partout et tout le temps. On ne peut pas nier les enjeux sanitaires et environnementaux".

L'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) doit rendre un rapport sur le sujet des ondes électromagnétiques prochainement.

Choix de la station

France Bleu