Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : de nouvelles mesures à Metz pour soutenir les petits commerces

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Pour soutenir l'activité des petits commerçants, la ville de Metz (Moselle) annonce de nouvelles mesures : stationnement gratuit pendant 50 minutes et développement des commandes à distance. Ces mesures seront effectives à compter de ce mercredi 4 novembre.

Les commerçants messins s’organisent pour continuer leur activité pendant le reconfinement
Les commerçants messins s’organisent pour continuer leur activité pendant le reconfinement © Radio France - Julie Seniura

"Il faut que les Mosellans puissent continuer un maximum leurs achats à Metz, pendant ce reconfinement", assure le maire de la ville, François Grosdidier. La commune annonce donc plusieurs mesures pour favoriser la clientèle et les commerçants dans leur activité. Elles seront en vigueur dès le mercredi 4 novembre.

Développement du "click & collect"

Les magasins, même les plus petits et les plus artisanaux, vont développer le "click and collect" : vous commandez par mail, sur le site internet du magasin (pour ceux qui en ont), ou même par téléphone, et vous retirez votre commande quelques heures plus tard. Cela concerne toutes les marchandises, qu'elles soient de première nécessité ou non essentielles : l'attestation de déplacement permet de retirer des achats commandés à distance, même dans un rayon supérieur à un kilomètre de votre domicile.

Pour l'instant, une cinquantaine de commerçants pratiquant le click & collect sont recensés, mais la liste va s'allonger dans les semaines qui viennent. Elle sera mise à jour régulièrement sur les sites internet de la Fédération des commerçants de Metz et de l'agence Inspire Metz

"Les commerçants sont extrêmement solidaires entre eux", témoigne Philippe Jacques, le vice-président de la Fédération des commerçants de Metz. Ainsi, on peut commander un livre dans une librairie, mais venir le chercher chez un autre commerçant, le fromager, par exemple. "Ceci dit, les problèmes sont là quand même", poursuit Philippe Jacques.

Il y a une vraie désespérance chez certains commerçants - Philippe Jacques, vice-président de la Fédération des commerçants de Metz

La ville, Metz Métropole et Inspire Metz travaillent, par ailleurs, sur différents points de livraison en drive, qui seront communiqués prochainement. 

50 minutes de stationnement gratuit "en surface"

Pour permettre aux clients de venir chercher leurs achats commandés à distance, les 50 premières minutes de stationnement seront gratuites, dans le centre et le quartier gare de Metz. Ca ne concerne pas, pour l'instant, les parkings souterrains, mais la municipalité est en discussion avec les sociétés concernées. 

Manque à gagner pour la commune : 100.000 € pour un mois de confinement

Lors du précédent confinement, une grande tolérance avait été appliquée pour le non paiement du stationnement à Metz : il était même, dans les faits, carrément gratuit. Ce ne sera pas la philosophie de la municipalité actuelle : "Lors du premier confinement, tout le monde restait à la maison, ceux qui travaillaient étaient l'exception, explique le maire de Metz, François Grosdidier. Cette fois, c'est l'inverse : tout le monde travaille, sauf quelques exceptions. Les personnes qui télétravaillent n'ont pas de dépense supplémentaire car elles bénéficient toujours du stationnement résidentiel".

Metz rebond d'achat : un système peu efficace, selon le maire de Metz

L'opération Metz Rebond d'achat, mise en place par la précédente municipalité après le premier confinement, ne va pas durer : la validité des bons est prolongée jusqu'au 31 décembre, mais la ville ne va pas allouer de budget supplémentaire. François Grosdidier, le maire de Metz, estime que le dispositif n'a pas fait ses preuves : "Le système est compliqué, et les montants provisionnés n'ont pas été totalement dépensés. Et puis le fait de subventionner des achats, de clients éventuellement non messins, par les contribuables messins, philosophiquement, ça peut se discuter".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess