Économie – Social

De plus en plus d'agriculteurs catalans font appel à My Major Company

Par Charlotte Coutard, France Bleu Roussillon mardi 11 février 2014 à 23:10

Fromages de chèvre
Fromages de chèvre © Véronique Pagnier / Creative commons

C'est ce que l'on appelle le financement participatif. De plus en plus de personnes s'inscrivent sur le site My Major Company. Il permet à ceux qui le souhaitent de financer les projets d'autres personnes.

Quand les agriculteurs réalisent leurs projets grâce au financement participatif !

On connait bien le site My Major Company, fondé en 2007 par le fils de Jean-Jacques Goldman. Un site qui a par exemple lancé le chanteur Grégoire. L'artiste avait pu commercialiser son premier album grâce à des internautes qui lui avaient donné de l'argent. Depuis, d'autres l'ont imité, on pense notamment à la chanteuse Irma.

Mais le financement participatif n'est pas seulement utilisé par des artistes. Les agriculteurs s'y mettent aussi. Plusieurs ont pu financer leurs projets par ce biais.

Marjolaine et Romuald vont pouvoir réaliser des travaux sur leur exploitation grâce au financement participatif. - Radio France
Marjolaine et Romuald vont pouvoir réaliser des travaux sur leur exploitation grâce au financement participatif. © Radio France - Charlotte Coutard

My Major Company - Enrobé 1

My Major Company - Enrobé 2

Esther Chateau, viticultrice à Latour-de-France. - Radio France
Esther Chateau, viticultrice à Latour-de-France. © Radio France - Charlotte Coutard
Il faut savoir que si la somme fixée n'est pas atteinte, les agriculteurs ne touchent pas la somme déjà récoltée.

 

"Pour 8000 euros demandés, j'en ai obtenu plus du triple, soit près de 27 000 euros " Thomas Cambassédès

Thomas Cambassédès, lui, a récolté plus du triple des sommes demandées. Cet apiculteur de Caramany avait perdu 25 de ses ruches en mars 2013 suite aux crues de l'Agly. Il a décidé de faire appel aux internautes sur le site My Major Company. Le résultat a largement dépassé ses attentes. Il demandait 8 000 euros. Thomas Cambassédès a finalement obtenu près de 27 000 euros.

My Major Company invité apiculteur ok ok