Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Débrayage à la Caf de l'Indre à Châteauroux contre le manque de moyens

jeudi 29 mars 2018 à 17:28 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Des agents de la Caf de l'Indre étaient appelés à se mobiliser ce jeudi par le syndicat Sud pour dénoncer le recours aux heures supplémentaires.

Le débrayage a duré une heure de 14h30 à 15h30.
Le débrayage a duré une heure de 14h30 à 15h30. © Radio France - Jonathan Landais

Châteauroux

Une quarantine d'agents de la CAF de l'Indre, la Caisse d'allocations familiales a débrayé ce jeudi après-midi, pendant 1h entre 14h30 et 15h30 devant les locaux de la CAF, avenue de La Châtre à Châteauroux. Le mouvement était à l'appel du syndicat Sud Solidaires pour dénoncer la dégradation des conditions de travail. Il s'agit du deuxième débrayage de ce genre depuis le début de l'année.

10 heures supplémentaires imposées

Les salariés dénoncent notamment le fait qu'on leur impose deux fois cinq heures supplémentaires en matinée, ce sera le cas samedi prochain, le 7 avril, c'était le cas samedi dernier 24 mars. Ces heures supplémentaires visent à compenser les retards accumulés dans le traitement des dossiers, mais selon Annie elles ont été imposées aux salariées, elle travaille à la CAF depuis plus de 40 ans. "Dans d'autres caisses, les agents choisissent leur samedi en fonction de leur emploi du temps, nous on ne s'occupe pas de savoir si les gens ont prévu des week-end".  

Les agents étaient rassemblés devant l'entrée de la Caf. - Radio France
Les agents étaient rassemblés devant l'entrée de la Caf. © Radio France - Jonathan Landais

Trois CDD recrutés en renfort

La direction de la CAF de l'Indre confirme qu'il y a bien des retards dans la gestion des stocks de dossiers mais il s'agit d'une situation particulière : "cela fait 17 ans, qu'il n'y avait pas eu d'heures supplémentaires imposées aux agents de la CAF de l'Indre", indique-t-on. La direction précise, par ailleurs que trois CDD ont été recrutés pendant cinq mois pour pallier ces difficultés.

Mais le mal être est plus global. Les salariés dénoncent une dégradation générale des conditions de travail. Laure n'en peut plus des bugs informatiques. "Le système informatique n'a pas forcément évolué en même temps que la législation, du coup on a énormément de difficultés à mettre le dossier d'équerre, il y a des anomalies, il faut le reprendre chaque dossier... et c'est toute la journée comme ça".

Delphine Lardeau du Syndicat Sud Solidaires - Radio France
Delphine Lardeau du Syndicat Sud Solidaires © Radio France - Jonathan Landais

"On réclame du personnel formé dans le temps et pas des CDD"

Une trentaine de postes aurait été supprimée ces vingt dernières années à la CAF de l'Indre où travaillent aujourd'hui un peu plus de 150 agents, explique Delphine Lardeau, secrétaire du CHSCT à la CAF de l'Indre et élue syndicale Sud Solidaires.