Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Débrayage en vue à l'hypermarché Carrefour de Mérignac

mardi 29 décembre 2015 à 6:00 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde

Les salariés du Carrefour de Mérignac-Soleil, le plus gros hypermarché du groupe dans la région, sont appelés à cesser le travail ce mardi matin à partir de 11h. La CFDT dénonce la remise en cause de plusieurs primes et la dégradation des conditions de travail.

L'entrée de l'hypermarché Carrefour à Mérignac-Soleil
L'entrée de l'hypermarché Carrefour à Mérignac-Soleil

Bordeaux, France

Les clients du carrefour de Mérignac-Soleil, le plus important hypermarché du groupe en Aquitaine, risquent de connaître quelques soucis en se rendant faire leurs courses. Les salariés sont appelés à débrayer dès 11h ce matin à l'appel de la CFDT pour dénoncer la remise en cause de certains de leurs acquis sociaux.

Selon le syndicat, la prime de départ à la retraite va être divisée par deux, à la faveur du nouvel accord en cours de discussions. Jusque là, cette indemnité pouvait aller jusqu'à 13 mois de salaire, à partir de 2016, elle ne représentera plus que l'équivalent de 6 mois de salaire.  Aux yeux de la CFDT, cette mesure va surtout permettre à l'entreprise d'économiser plusieurs dizaines de millions d'euros pour les reverser à ses actionnaires, et elle est d'autant moins acceptable qu'elle s'ajoute à la baisse d'autres primes, comme la prime de participation ou celle versée aux nouveaux embauchés.

On voudrait nous faire croire que nos hypermarchés en France sont en faillite. Or, ce n'est pas du tout le cas. On a posé clairement la question, car on voulait savoir pourquoi on remettait en cause un acquis aussi important. On nous a répondu : le groupe se porte très bien.

— Thierry Babot, employé au rayon Photo Ciné et Son du Carrefour de Mérignac, et délégué syndical CFDT au Comité Central d'Entreprise.

"Il faut travailler plus en perdant des acquis sociaux" Th Babot, délégué CFDT

Pour la CFDT, les 500 salariés du Carrefour de Mérignac ont l'impression de devoir travailler encore plus, avec moins d'effectifs, et en étant moins récompensés.

On a perdu 150 salariés en l'espace de 4,5 ans. Et moins on est nombreux, plus on doit travailler dur. Or, dans le même temps, on perd quasiment un acquis social par an. On ne comprend pas cette situation.

— Thierry Babot

L'entrée du centre commercial Mérignac-Soleil  - Aucun(e)
L'entrée du centre commercial Mérignac-Soleil

La direction répond de son côté que le nouvel accord sur l'aménagement des fins de carrière "offre les meilleures garanties".

C'est un ensemble de mesures innovantes.  Dans les 2 ans précédant son départ à la retraite, chaque salarié pourra soit alléger son temps de travail tout en conservant ses avantages et rémunération actuels, soit bénéficier de l'épargne salariale et de jours compte épargne temps, en plus de l’allocation de départ à la retraite.

— communiqué de la direction

Quant aux effectifs, une vingtaine de personnes ont été embauchées cette année à l'hypermarché de Mérignac, toujours selon la direction.

 Notez que dans les magasins Carrefour de Lormont et Bégles, aucun débrayage n'est prévu ce mardi. Les salariés vont distribuer des tracts aux clients.