Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Début des soldes : "Ce n'est pas le grand enthousiasme" pour les commerçants de Sarlat

-
Par , France Bleu Périgord

Etienne Aussedat, le président d'Avenir Sarlat était l'invité de France Bleu Périgord ce jeudi 21 janvier à l'occasion du démarrage des soldes d'hiver en pleine épidémie de coronavirus.

Les soldes d'hiver ont débuté ce mercredi 20 janvier. Photo d'illustration
Les soldes d'hiver ont débuté ce mercredi 20 janvier. Photo d'illustration © Radio France - Audrey Morellato

Les soldes d'hiver ont débuté ce mercredi 20 janvier. Les promotions décalées de 15 jours en raison du contexte sanitaire vont durer quatre semaines jusqu'au 16 février. A Sarlat, Etienne Aussedat, le président d'Avenir Sarlat constate un démarrage timide pour cette première journée "ce n'est pas encore le grand enthousiasme, la journée a été faible c'est relativement attendu car on attend plus de monde ce weekend". 

Etienne Aussedat, président d'Avenir Sarlat

L'association fédère plus de 130 magasins à Sarlat et dans la communauté de communes. Le couvre-feu imposé à 18 heures en Dordogne va faire perdre une partie du chiffres d'affaires "notamment pour les magasins d'ameublement, l'équipement, bien souvent mari et femme viennent ensemble à la sortie du travail donc ces activités-là sont touchées". 

Des horaires difficiles à réorganiser

Réorganiser les horaires reste difficile à Sarlat car "la plupart des magasins sont gérés par un couple ou par une seule personne qui ne peut pas ouvrir entre midi et deux", explique Etienne Aussedat. Le préfet de la Dordogne a autorisé les magasins à ouvrir les dimanches de janvier pour compenser la fermeture avancée à 18 heures, là encore le président d'Avenir Sarlat estime que l'ouverture le dimanche risque de ne concerner qu'un petit nombre de magasins. 

Certains magasins de Sarlat sont en difficulté en cette période de crise sanitaire à cause des loyers estime Etienne Aussedat. En novembre dernier, la ville, l'association et la communauté de communes avaient lancé un appel aux propriétaires pour leur demander de faire un geste pour les baux commerciaux : "On est arrivé à quelque chose de plus raisonnable grâce à cet appel" explique le président d'Avenir Sarlat. 

"Environ 80% des magasins ont une déclinaison internet"

L'association a mis en place une "incitation à créer des sites internet et on va continuer" explique le président d'Avenir Sarlat qui craint un troisième reconfinement : "80% des activités commerciales à Sarlat ont un site ou une page Facebook". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess