Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Début des soldes d'été : pas d'euphorie à Laval où "ça s'essouffle"

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

A partir de mercredi, c'est parti pour six semaines de shopping à prix cassés. Début mercredi des soldes d'été et à Laval, c'est loin d'être l'euphorie chez les passants et les commerçants.

Début des soldes d'été, jusqu'au 8 août en Mayenne et en France
Début des soldes d'été, jusqu'au 8 août en Mayenne et en France © Maxppp - Baziz Chibane

"Quoi ? Vous êtes sûr ? C'est vrai ?" Grace est pour le moins étonnée lorsqu'elle apprend que ça y est, les soldes ont commencé. "Mais on a quasiment pas vu de publicité !" rigole-t-elle. Difficile de lui donner tort. Rue de la Paix à Laval, les boutiques placardent de timides panneaux rouges "soldes". On est loin de l'euphorie d'il y a plusieurs années. "Avant, on les attendait avec impatience, mais maintenant... Avec les réductions sur internet tout le temps, c'est moins fort", glisse Danielle.

Des soldes incontournables pour 56% des Français

Internet et les prix cassés toute l'année, une concurrence déloyale pour Karine Leray, la présidente des commerçants lavallois. "Tous les ans, ça s'essouffle. Je le crie, je le hurle ! Arrêtons toutes ces promotions, on dévalorise nos produits, nos métiers, nos valeurs, notre savoir-faire", explique-t-elle, pessimiste. Mais comme pas mal de boutiques, elle a pris une journée pour tout étiqueter car "les fidèles viendront". Une certitude que partage Carine, vendeuse de prêt-à-porter. "On a fait de bonnes ventes privées, on est dans une rue passante donc je vois pas de raison que ça aille pas ! Le seul truc qui m'inquiète, c'est la météo. Il va pleuvoir, les températures baissent, donc les gens viendront moins prendre les t-shirt et robes légères", raconte la vendeuse.

Sondage Yougov de juin 2017
Sondage Yougov de juin 2017 © Radio France - Capture d'écran

De nombreux passants profiteront de ces soldes. "On préfère toucher la matière et flâner" raconte une mère, accompagnée de sa fille. "Faut aider les petits commerçants", plaide une autre. Un sondage pourrait rassurer les commerçants : pour 56% des Français, les soldes d'été sont indispensables et le panier moyen est en hausse avec 318 euros.

A Laval, pas grand enthousiasme pour le début des soldes d'été

Choix de la station

À venir dansDanssecondess