Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Début des soldes : jusqu'à -70% de rabais dès le premier jour en Dordogne

mercredi 9 janvier 2019 à 21:09 Par Stéphane Garcia, France Bleu Périgord

Entre manifestations des "gilets jaunes" et météo clémente en décembre, les stocks de vêtements d'hiver sont importants. Et les commerçants ont décidé pour certains de faire des rabais importants dès le premier jour.

Jusqu'à 70% de rabais chez certaines enseignes de Dordogne dès ces premiers jours de soldes.
Jusqu'à 70% de rabais chez certaines enseignes de Dordogne dès ces premiers jours de soldes. © Maxppp - Bruno Levesque

C'est parti pour la chasse aux bonnes affaires. Pendant six semaines, jusqu'au 19 février. Et un objectif pour les commerçants : remonter la pente, après plusieurs semaines au ralenti, à cause de la mobilisation des gilets jaunes mais aussi de la météo qui a été plutôt clémente pour l'instant. Pour se refaire la cerise, la plupart des commerçants n'ont pas hésité à casser les prix, dès le lancement.

"Limiter la casse"

Jusqu'à -70 % dans certains magasins de vêtements au centre commercial Marsac. A l'image de Jennifer, gérante de la boutique Grain de Malice. "Les clients sont désormais habitués aux ventes privés, il faut donc qu'on ai de quoi attirer la clientèle dès le début et il faut taper fort d'entrée". Les premiers surpris ce sont les clients. "Je trouve ça énorme" / "une surprise" / "il y a vraiment des affaires" / "du coup ça pousse à la consommation", en plaisante même Gérald, 32 ans.

Mais la palme du plus gros rabais revient au Gifi de la Feuilleraie : -90 % sur des balais, des plaids, des ampoules... Il faut vider le stock après des semaines au ralenti assure Romuald Aoustin, le directeur du magasin. "Les soldes vont juste permettre d'écouler ce qui reste dans l'entrepôt et de rentrer de la trésorerie mais ça ne rattrapera jamais le bilan catastrophique du mois de décembre", désespère-t-il, 100.000 euros pour son magasin. 

De six à quatre semaines

Comme nombre de commerçants, Valérie a constaté le climat maussade qui perdure depuis plusieurs semaines : "Les gens ne sortent pas. Il nous reste beaucoup de tenue de soirée notamment. C'est vrai qu'il y a une morosité et on ne sait même pas où on va", s'inquiète-t-elle. Et après ? Jusqu'où peuvent aller les rabais quand on commence à -50 ou -70 % ? "Forcément il y a une limite parce qu'on ne va pas non plus vendre à perte, mais on va ajouter des références concernées par ses promotions. Et puis à un moment donné on arrêtera ces remises et on invitera plutôt nos clients à venir sur la nouvelle collection avec des bons d'achats", explique Jennifer. 

Les soldes d’hiver, qui ont début mercredi 9 janvier, se termineront le 19 février. Ils sont les derniers à durer six semaines, le gouvernement ayant décidé, de les raccourcir à quatre dès cet été.