Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Decazeville, Cahors, Agen et Tarbes accueilleront des services des finances publiques

-
Par , France Bleu Occitanie

Le ministère des Comptes publics a dévoilé mercredi 29 janvier la liste des cinquante premières communes sélectionnées pour accueillir ces services actuellement situés dans les grandes villes.

La région va bénéficier de cette décentralisation des finances publiques.
La région va bénéficier de cette décentralisation des finances publiques. © Maxppp - Thomas Padilla

Trois villes de la région ont donc été choisies par le gouvernement pour accueillir des services des finances publiques. Le comité de sélection s'est réuni ce mercredi 29 janvier, et a désigné 50 villes françaises, dont Decazeville (Aveyron), Tarbes (Hautes-Pyrénées) et Agen (Lot-et-Garonne).

Bercy avait lancé un appel à candidatures en octobre dernier, pour sélectionner les communes intéressées par cette décentralisation, que le gouvernement présente comme un moyen de répondre à "la crise de confiance envers l'État de populations éloignées des grandes agglomérations, qui tient notamment à la disparition de certains services publics". Plus de 400 communes avaient déposé leur candidature.

Le ministère des Comptes publics explique que le comité de sélection a fait son choix sur des critères de situation sociale et économique et d'attractivité des territoires concernés. Le choix a aussi été fait sur la qualité des solutions immobilières et d'accueil qui seront proposées aux agents des finances publiques, qui rejoindront ces futurs centres sur la base du volontariat.

3.000 agents devraient être affectées dans les villes sélectionnées, selon le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. "Les opérations de localisation en région commenceront dès 2021" explique le ministère par communiqué, qui ne détaille pas encore précisément les services concernés.

L’administration devrait aussi y être gagnante financièrement, "car elle occupera des locaux moins chers que dans les grandes métropoles" explique le ministère.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu