Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Décision attendue d'ici fin octobre sur le maintien ou l'annulation du marché de Noël d'Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

Annulation ou maintien ? La mairie d'Amiens se donne jusqu'à la fin du mois d'octobre pour décider du sort du marché de noël alors que le coronavirus circule activement et que la Somme est toujours en alerte sur la carte de l'épidémie.

Le marché de Noël d'Amiens
Le marché de Noël d'Amiens © Radio France - Veronique Houdan

La mairie d'Amiens se donne jusqu'à la fin du mois d'octobre pour décider du sort du marché de noël alors que le coronavirus circule activement et que la Somme est toujours en alerte sur la carte de l'épidémie. Comme pour la grande réderie, annulée début octobre des milliers de personnes circulent entre les chalets entre la gare et la maison de la culture. Le marché de Noël, qui débute chaque année autour du 20 novembre rassemble au moins un million de visiteurs sur cinq semaines.

Si jamais ce marché a bien lieu, ce sera bien sûr "dans des conditions très particulières", a indiqué Brigitte Fouré, le maire d'Amiens dans un point presse tenu ce vendredi. En lien avec la Préfecture de la Somme et avec la fédération des commerçants, qui organise le marché de Noël, la Mairie d'Amiens réfléchit à toutes les pistes possibles pour adapter l’événement pour qu'il soit au maximum dans les clous des règles sanitaires. 

Brigitte Fouré, maire d'Amiens

S'il est maintenu il y aura moins de chalets que les 130 habituels. L'idée serait aussi de faire un marché par blocs, par exemple un espace rue de Noyon, un autre place Goblet ou Gambetta. Devant chaque stand, il devrait aussi y avoir une barrière à franchir si vous voulez vous approcher des vendeurs sinon il faudra rester dans le chemin principal. 

Ni parade ni chalet du père Noël

L'objectif de ce dispositif serait de maîtriser les flux de visiteurs. Ce qui veut dire aussi pas de parade, moins de manèges peut-être cinq ou six au lieu de neuf, pas non plus de chalet où les enfants peuvent embrasser le père Noël. Et puis avant de prendre une décision les organisateurs et la Mairie regardent ce qui se fait dans les autres villes de la région et un peu au delà. Pas question d'attirer plus de visiteurs à Amiens parce que le marché de Noel y est maintenu alors qu'il est annulé ailleurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess