Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : reprise des activités nautiques à Villersexel en Haute-Saône

Le beau temps de l'ascension était au rendez-vous, la base nautique de location de canoë à Villersexel est une des premières en Franche-Comté à avoir obtenu l'autorisation d'une reprise d'activités. Quatre fois moins de clients par jour en raison des règles sanitaires.

A Villersexel en Haute-Saône, reprise des activités nautiques avec location de canoë.
A Villersexel en Haute-Saône, reprise des activités nautiques avec location de canoë. © Radio France - Jean-François Fernandez

Premier jour férié après le déconfinement, vous étiez nombreux à vouloir non seulement profiter de cette belle journée ensoleillée, mais aussi pour certains « marquer » ce déconfinement avec une belle sortie.

A Villersexel en Haute-Saône, le PAN : Plein Air Nautisme, est une des premières bases de location de canoë de Franche-Comté à avoir obtenu l'autorisation de reprendre son activité.

Pour nous c'est une aubaine de pouvoir ouvrir"

Guy Renaud, gérant de la société remercie les élus de la commune qui ont permis de faire avancer l'ouverture. : "Je pense qu'on doit être la seule société, tout du moins en Haute-Saône à pouvoir ouvrir. C'est grâce à l'intervention des élus de la mairie de Villersexel et la préfecture qui a été très réactive pour nous donner l'accord". 

A Villersexel en Haute-Saône, reprise des activités nautiques sur l'Ognon.
A Villersexel en Haute-Saône, reprise des activités nautiques sur l'Ognon. © Radio France - Jean-François Fernandez

Guy Renaud, gérant de la société PAN Plain Air Nautisme

Pas plus de 10 personnes à la fois, et départs échelonnés

Alors bien entendu, les règles de sécurité sont présentes. Un parcours sans se croiser à l'entrée, 24 personnes par jour peuvent embarquer au lieu de la centaine habituellement en cette saison. Il faut dire que le problème n'est pas le nombre de personnes sur l'eau, mais le nombre de passagers dans le bus navette pour le retour après avoir fait une descente sur la rivière.

"Nous avons été obligés de condamner un siège sur deux dans le bus navette" explique Mylène Renaud, monitrice sportive chargée de l'administratif au PAN.

Cela entraine une réduction du nombre de personnes accueillies chaque jour. D'ordinaire une centaine de personnes peuvent faire du canoë ou kayak chaque jour à la base, avec ces nouvelles règles c'est vingt quatre maximum.

Ne peuvent monter à plusieurs dans un canoë que les personnes qui arrivent en groupe ou en famille, les personnes seules font obligatoirement du kayak à une place.

Pour éviter de se croiser, il faut donc réserver et les départs sont échelonnés.

Arrivée et débarquement au Val de Bonal.
Arrivée et débarquement au Val de Bonal. © Radio France - Jean-François Fernandez

La traçabilité de chaque client

Il faut décliner l'identité et coordonnées de tous les participants y compris les enfants, pour avoir une traçabilité et pouvoir remonter sur les contacts en cas de déclaration du Covid dans quelques jours.

Reportage au bord de l'eau

Une reprise qui n'atténue pas les difficultés

La structure compte 6 salariés permanents, le PAN c'est la base nautique à Villersexel, une seconde base à Montbozon, un parc accrobranches à Thiénans et un complexe aquatique à Dampierre-sur-Linotte. Avec la baisse du nombre de clients , il n'est pas possible pour l'instant d'envisager le recours aux saisonniers. C'est pourtant chaque année une trentaine de personnes qui viennent en saison renforcer les effectifs. Une conséquence lourde pour ces jeunes qui pour la plupart font ce job d'été pour financier leurs études.

Une des navettes retour du PAN à Villersexel.
Une des navettes retour du PAN à Villersexel. © Radio France - Jean-François Fernandez
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu