Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : les campings sarthois rouvrent après deux mois et demi d'arrêt

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Ils l'attendaient avec impatience. Les cafés, restaurants et les campings peuvent rouvrir à partir de mardi 2 juin. Un soulagement après deux mois et demi de fermeture à cause de la pandémie de Covid 19. Le tourisme représente 25.000 emplois en Sarthe.

image d'illustration : les campings vont pouvoir rouvrir à partir de demain mardi après deux mois et demi de fermeture
image d'illustration : les campings vont pouvoir rouvrir à partir de demain mardi après deux mois et demi de fermeture © Radio France - Anne Chovet

"Il était temps" ! Pascale Fontenel-Personne se réjouit de la réouverture des campings, bars et restaurants après deux mois et demi de "confinement". La député LREM de la 3e circonscription de la Sarthe, qui est aussi vice-présidente de la commission tourisme de l'Assemblée nationale, souhaitait même que cette réouverture ait lieu plus tôt dans les départements classés en vert, comme la Sarthe : "Parce qu'économiquement l'impact est très fort mais aussi parce que, pour être certains que les protocoles sanitaires soient efficaces et adaptés, nous étions persuadés [avec les cents parlementaires qui composent la commission tourisme] qu'il fallait mettre en place des îlots "tests" un peu partout, pour ensuite éventuellement affiner ces règles de sécurité". 

Selon la députée sarthoise, il faut environ trois semaines avant qu'un camping puisse redémarrer son activité, entre le recrutement du personnel saisonnier, la mise en place et les achats. En ouvrant le 2 juin, les établissements seront opérationnels avant juillet-août. Deux mois qui représentent 80% du chiffre d'affaire des campings, selon la fédération nationale de l'hôtellerie de plein air.   

Le secteur du tourisme emploie 25.000 personnes en Sarthe

Mais les gérants des campings, comme ceux des bars et des restaurants, naviguent à vue. Avec une grande inconnue : quelle sera la fréquentation et le taux de remplissage de leurs établissements cet été ? La fin de la limite des déplacements à plus de 100 kilomètres est évidemment "très important" selon Pascale Fontenel-Personne. "On pense qu'il y aura beaucoup de tourisme de proximité de la part des Français ". D'ailleurs selon la députée, les réservations décollent depuis l'annonce de la fin de la limite des 100 km. 

Reste la clientèle étrangère. Elle représente en moyenne en France, un tiers de la fréquentation des campings (notamment les Britanniques dans l'ouest). Eux aussi pourraient rester chez eux, à moins que les frontières intra-européennes soient rouvertes. Réponse vers le 15 juin. "D'où l'intérêt aussi de rouvrir assez tôt les lieux touristiques pour montrer aux visiteurs étrangers que nous pouvons les accueillir", explique la députée. Difficile dans ces conditions de recruter. En tant normal, les campings français embauchent 40.000 saisonniers. Une course contre la montre est lancée pour être fin prêt cet été.  

Pascale Fontenel-Personne, députée LREM de la 3e cironscription de la Sarthe. Elle est aussi vice président de la commission tourisme de l"Assemblée

85% du tourisme sarthois à l'arrêt 

Pour certains établissements, avoir un bon taux de remplissage cet été est une question de survie. Même s'il est difficile de chiffrer la perte de chiffre d'affaires du secteur en Sarthe, "on peut dire que 85 % du tourisme sarthois" est à l'arrêt. Le début de saison est perdu et, selon Pascale Fontenel-Personne, ce n'est pas le report des 24 heures du Mans en septembre qui permettra aux restaurateurs, cafetiers, hôteliers ou loueurs de gîtes de se rattraper. 

"Beaucoup de visiteurs vont s'abstenir de se mettre dans une foule très compacte comme aux 24 heures du Mans. Donc l'impact va être très fort. On le mesurera définitivement au mois de septembre". Pour la député LREM, il n'y a donc plus de temps à perdre : " Beaucoup de professionnels ont un à deux mois de trésorerie d'avance... Pas trois ou quatre, c'est impossible" .      

Pour Pascale Fontenel-Personne, députée LREM de la 3e circonscription de la Sarthe, cet été s'annonce crucial pour la survie d'une partie des campings, restaurants ou hôtels

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu