Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : à quoi va ressembler le travail après le Covid-19 ?

-
Par , France Bleu Paris

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, les entreprises ont dû s'adapter pour continuer à fonctionner. Le télétravail a notamment été largement mis en place. Des changements qui pourraient bien s'inscrire dans la durée même après le 11 mai.

Le télétravail pourrait devenir la norme ?
Le télétravail pourrait devenir la norme ? © AFP - NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

"On ne reviendra pas à notre organisation d'avant", assure Guillaume Pichery, PDG de l'entreprise Triumph Controls basée à Villeneuve-le-Roi. Cette société, spécialisée dans la fabrication de commandes mécaniques à distance, emploie 65 personnes dans le Val-de-Marne. Depuis le début de la crise, les salariés du bureau d'études et des services sont en télétravail. Les techniciens ont repris le chemin de l'atelier depuis la fin du mois de mars.

Maintien du télétravail et horaires décalés 

Après le 11 mai, "ceux qui sont en télétravail vont le rester, mais reviendront progressivement dans les locaux, à raison d'une personne par bureau de quatre places selon un roulement", explique le chef d'entreprise. "Le curseur du télétravail va augmenter après l'été."

Dans l'usine, le système d'équipe, travaillant en horaires décalés, mis en place à la reprise de l'activité va perdurer. Les salariés devront aussi continuer à appliquer les gestes barrières.

Une organisation qui a du bon

"Cette nouvelle organisation n'est pas plus coûteuse", assure Guillaume Pichery et elle apporte même son lot de bonne surprise. "Les conditions de travail ont été améliorées, la rapidité d'efficacité aussi. On a également constaté des effets positifs sur la qualité des produits. Ces améliorations, mais aussi ces limites sont discutées avec l'organisation du personnel pour pérenniser certains aspects de cette organisation."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess