Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : Les vendeurs de vélo sur les chapeaux de roue

-
Par , France Bleu Berry

Les vendeurs de vélo ont le sourire depuis le déconfinement ! Entre la prime de 50 euros accordée par le gouvernement pour faire réparer son vélo et ceux qui veulent s'y mettre..les affaires reprennent bien !

Un réparateur de vélo règle une selle (Illustration)
Un réparateur de vélo règle une selle (Illustration) © Radio France - Alexandre Berthaud

Les vendeurs de vélo ont le sourire depuis le déconfinement ! Le monde "d'après" se fera en vélo à en croire la fréquentation des magasins ! Entre la prime de 50 euros accordée par le gouvernement pour faire réparer son vélo et ceux qui veulent s'y mettre, voilà un secteur qui amorce bien sa reprise. Patrice Girault, gérant du magasin Cycl'One au Poinçonnet 

Les clients se succèdent en boutique 

Au Poinçonnet, dans le magasin Cycl'One, les clients se succèdent depuis lundi ; une affluence que Patrice Girault, le gérant de Cycl'one n'a pas vue venir : "On s'attendait à voir du monde mais pas autant ! Il y a nos clients réguliers qui n'ont pas pu pratiquer depuis longtemps, ceux qui profitent du déconfinement pour sortir leur vélo du garage et ceux qui veulent s'y mettre, depuis le 11 mai, ça ne s'arrête pas !"

Après les loisirs d'intérieurs, place à ceux d'extérieur

Pour Patrice Girault, après deux mois de confinement, ce recours au vélo est le signe d'un besoin de se vider la tête : "les compétitions sont annulés, donc il s'agit là d'une pratique de loisirs essentiellement, les gens veulent être dehors et se sentir mieux au contact de la nature." 

Vers une baisse de l'activité 

Cependant : cette affluence ne va pas durer, Patrice Girault se prépare à un retour à la normale prochainement. Mais ce qui l'inquiète ce sont les mois à venir, car comme pendant les grèves de transports, c'est surtout dans les grandes villes que la demande en vélo va être la plus importante, ce qui risque de provoquer des problèmes d'approvisionnement en vélo : "Nous nous fournissons tous au même endroit : en Asie. Or, dans les grandes villes, on va prendre le vélo pour éviter les transports en commun. Il risque d'y avoir des problèmes pour approvisionner tous les magasins."

Pour favoriser la pratique du vélo, le gouvernement propose une aide jusqu'à 50 euros pour faire réparer une vieille bicylette. Le site "Coup de pouce vélo" recense les réparateurs agréés et les modalités pour bénéficier de cette aide. La carte interactive ci-dessous vous permettra de trouver le votre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess