Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : de nouvelles règles dans les boutiques

Après (quasiment) huit semaines de fermetures, les commerces dits non-essentiels peuvent rouvrir ce lundi. Mais avec de nouvelles normes sanitaires à respecter face à la menace persistante du Coronavirus.

Les rues de Caen devraient retrouver une activité plus proche de la normale à l'occasion du défonfinement ce 11 mai
Les rues de Caen devraient retrouver une activité plus proche de la normale à l'occasion du défonfinement ce 11 mai © Radio France - Francis Gauguin

Lundi 11 mai : cette date était attendue par tous les commerçants obligés de fermer boutique lorsque le confinement est tombé sur la France. Huit semaines plus tard, les rideaux de fer seront relevés à partir d’aujourd’hui (sauf pour les bars et restaurants). Mais cette réouverture est accompagnée de solides règles sanitaires. Illustration avec une commerçante caennaise.

“Ne touchez pas nos produits !”

Déjà il faudra gérer le nombre de clients pour éviter trop de promiscuité. L’enseigne Paul Marius à Caen ne dispose que de 30m2 dans son magasin du centre-ville. La limite est donc fixée à sept personnes salariés inclus. “Nous allons placer l’un de nos collaborateurs à l’extérieur. Il sera chargé d’autoriser l’entrée dans le magasin selon le nombre de personnes à l’intérieur” explique la gérante Stéphanie Heudier. “Une entrée qui ne sera possible que pour les clients qui ont un masque” précise la dirigeante de cette boutique de maroquinerie. 

Cette enseigne a choisi d’imposer des normes strictes. “Pour chaque client, nous nous désinfectons les mains face à face avec du gel hydroalcoolique”. Malgré les mains propres, les clients seront invités à ne pas toucher les produits. “Je sais que ce sera sans doute une frustration, parce que les clients aiment toucher les sacs à main, les manipuler. Il faudra l’expliquer pour le bien de tous, pour ne pas diffuser le virus et pour le bon fonctionnement de la boutique” détaille Stéphanie Heudier. Si des clients touchent les produits, ceux-ci seront retirés de la vente pour être isolés pendant trois jours dans une annexe de la boutique. “La norme dit 48 heures pour faire disparaître le virus, mais nous rajoutons 24 heures de sécurité. Il nous est impossible de passer du gel hydroalcoolique ou tout désinfectant sur nos produits en cuir, donc c’est la seule solution” confie Stéphanie Heudier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu