Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco": en Dordogne, l'entreprise Guyenne Papiers a repris le travail depuis cinq semaines

-
Par , France Bleu Périgord

Ce jeudi, dans "la relance éco" nous nous intéressons à l'entreprise Guyenne Papiers à Nanthiat, spécialisée dans la transformation du papier.

L'une des machines de l'entreprise Guyenne Papiers
L'une des machines de l'entreprise Guyenne Papiers - Guyenne Papiers

A l'heure du confinement le 17 mars dernier, un choix douloureux s'est imposé à la responsable de l'usine Guyenne Papiers : la fermeture du site. La décision n'a pas été prise de gaité de coeur explique Céline Procop, mais avec le recul, elle y voit une bonne décision : "Ça nous a permis de bien mettre en oeuvre toutes les mesures, de nous équiper et de réouvrir petit à petit avec une équipe pilote." Ce temps imposé a aussi permis de faire du travail de fond difficile à mener lorsque l'on a la tête dans le guidon : la refonte du système internet, la prospection, le marketing. La chef d'entreprise met aussi en avant la bonne communication avec les élus du personnel qui a permis de reprendre l'activité.

La relance de l'éco : l'entreprise Guyenne Papiers

"Si notre usine ne redémarrait pas, on allait perdre des marchés et l'entreprise ne s'en serait pas relevée." — Céline Procop

C'est dans ce contexte que les machines se sont remises à tourner voilà cinq semaines. Guyenne Papiers fait 70% de son chiffre d'affaires à l'export, travaillant avec des laboratoires pharmaceutiques ou des professionnels de l'emballage notamment. Dans le contexte de la pandémie, la pression était forte pour reprendre le travail. 

Aujourd'hui, dans une situation totalement inhabituelle, Céline Procop voit quelques signes de relance du côté de ses clients français mais veut rester extrêmement prudente. Avec un chiffre d'affaire en baisse de 25 à 30%, la situation reste fragile. Mais après huit semaines de quasi paralysie de l'économie française, le travail a repris pour l'ensemble des 42 salariés de Guyenne Papiers.

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15  tous les jours sur France Bleu Périgord.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu