Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement et tourisme : la Gironde dans le Top 3 des recherches de locations pour les vacances d'été

-
Par , France Bleu Gironde

Pour Pascale Got la présidente de Gironde Tourisme, invitée de France Bleu ce vendredi, la Gironde pourrait profiter des vacances d'été cantonnées à l'hexagone. La Gironde le Var et les Alpes-Maritimes sont les départements les plus prisés dans les recherches de destinations.

Pascale Got la présidente de Gironde Tourisme
Pascale Got la présidente de Gironde Tourisme © Radio France - France Bleu

Il y a "beaucoup de recherches sur internet sur les plateformes de réservations pour trouver des locations en Gironde sur le littoral ou dans les terres, depuis l'annonce du gouvernement que les Français pourraient partir en France cet été. Par rapport à l'an dernier, c'est +50%. La Gironde fait partie du Top 3 des destinations les plus recherchées avec le Var et les Alpes Maritimes", se réjouit Pascale Got, présidente de Gironde Tourisme.

Et dès ce jeudi de l'Ascension, il y a eu une envie manifeste de "prendre l'air". "On constate beaucoup de déplacements vers la campagne en particulier. On a vu des gens s'organiser des pique-niques puisque les restaurants sont fermés. On sent ce désir de bouger."

Quelles règles sanitaires pour les restaurants campings et hôtels ?

Cette contrainte de ne voyager qu'en France pourrait se transformer en opportunité, selon Pascale Got. "On devrait conforter le tourisme national que l'on a déjà. Et si les frontières commencent à s'ouvrir un peu, on pourrait avoir des Européens. On attend maintenant de voir si la règle des 100km s'assouplit et quelles seront les règles sanitaires qui seront imposées aux hôtels restaurants et campings. Ces paramètres joueront sur la fréquentation" de la Gironde. Pour l'instant, l'optimisme est modéré à Gironde Tourisme car "l'été ne rattrapera pas les mois de mars avril et mai. La saison restera dégradée avec des pertes déjà évaluées à 50 millions d'euros".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess