Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : l'entreprise familiale Audié boissons distributions en plein rush dans le Biterrois

-
Par , France Bleu Hérault

Depuis plusieurs jours les distributeurs de Boissons s'activent dans l’Hérault pour alimenter les restaurants et les cafés. L'entreprise biterroise Audié installée à Vendres avait anticipé cette reprise mais craint le pire.''Nous ne supporterons pas un troisième confinement'' dit son directeur

Jean-Christophe Audié un des gérants de la société Audié Boissons Distributions
Jean-Christophe Audié un des gérants de la société Audié Boissons Distributions © Radio France - Stéfane Pocher

Les distributeurs de boissons ne chôment pas depuis plusieurs jours dans la région. Ces professionnels sont sollicités par de très nombreux cafetiers et les restaurateurs désirant être approvisionnés au plus vite en vin, bières et cafés et autres boissons. Les frigos étaient vides. Et il fallait donc les remplir avant la réouverture des établissements ce mercredi.

L'activité est intense, notamment à l'entreprise Audié Boissons Distribution installée à Vendres, proche de Béziers (Hérault). Cette entreprise familiale créée en 1997 et employant 27 salariés, avait anticipé la reprise de son activité avant les annonces gouvernementales. 

8,6 millions de chiffre d'affaires en 2019

Depuis deux semaines c'est donc la course pour alimenter les 400 clients dans l'ouest héraultais et une partie de l'Aude. "Heureusement que tous les restaurateurs ne rouvrent pas au même moment," dit Jean-Christophe Audié, gérant de cette entreprise avec sa sœur. ''Le rush est maîtrisé. Mais c'est grâce à notre anticipation''. 

Dans l’Hérault sept restaurateurs sur dix  n'ont pas rouvert ce mercredi d’après l'UMIH

''On a repris les livraison depuis 12 jours et toute la partie technique depuis trois semaines pour mettre en place tout ce qui est tirages à bière et machines à café. C'est le plus fastidieux. Tout a été arrêté pendant six mois.  Les machines à café à l'arrêt ou les pompes à bière ne repartent pas toutes automatiques. Si nous n'avions pas anticipé cette reprise nous n'aurions pas pu approvisionner tout le monde."

''Les annonces du gouvernement sont trop soudaines. Il faut un bon mois pour relancer les structures comme les nôtres''

Jean-Christophe Audié un des gérants de la société Audié Boissons Distributions

Comme en restauration, la reprise est difficile en termes de recrutement de chauffeurs-livreurs. A l'approche de la saison Jean-Christophe Augié n'a pas encore recruté son équipe estivale. Et ce n'est visiblement pas le seul. ''Nous avons peu de candidature. C'est surprenant. Habituellement nous en avons plus. La saison bat son plein à partir de juin''.   

Pendant l'été, l'entreprise Audié passe de 27 à 40 salariés au plus fort de la saison pour approvisionner les restaurateurs, plus nombreux en cette saison

L'entreprise Audié a été fermée ces six derniers mois mais craint les prochains mois. "Pourvu qu'il n'y ait pas un troisième confinement" rajoute Jean-Christophe Audié, pas vraiment rassuré à l'approche de l'été. 

"Il faut une prise de conscience de tous." 

''Cela a été un travail de tous les jours pour pouvoir repartir dans des conditions acceptables après six mois d'inactivité. On a réussi à sauver les meubles. Surtout, il ne faudra pas refermer en septembre ou octobre.  Ce serait catastrophique. On ne pourra pas sauver des entreprises comme les nôtres deux fois de suite''.

''Espérons, que cet été, tout le monde soit raisonnable et prenne conscience et respecte les règles sanitaires pour éviter cette fermeture qui est une épée de Damoclès au-dessus de notre tête. Il ne faut surtout pas refermer.'' 

La société Audié Boissons Distributions à  Vendres (34)
La société Audié Boissons Distributions à Vendres (34) © Radio France - S.POCHER
La société Audié Boissons Distributions à  Vendres (34)
La société Audié Boissons Distributions à Vendres (34) © Radio France - Stéfane Pocher
Choix de la station

À venir dansDanssecondess