Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : Le "grand soulagement" des commerçants et artisans de Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Liliane Lind, la présidente de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Moselle, attendait avec impatience l'ouverture des commerces annoncée pour samedi par Emmanuel Macron.

Comme les autres petits commerces, les salons coiffure pourront rouvrir le samedi 28 novembre
Comme les autres petits commerces, les salons coiffure pourront rouvrir le samedi 28 novembre © Maxppp - Lionel Le Saux

Au bout du fil, la voix enthousiaste de Liliane Lind traduit la joie de pouvoir enfin rouvrir samedi, comme l'a annoncé Emmanuel Macron dans son allocution télévisée de mardi. "Plus que soulagée... C'était une nouvelle qu'on attendait avec impatience. Ca devenait long !" confie la présidente de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Moselle. 

Le téléphone déjà pris d'assaut 

Et aucun doute pour celle qui tient un salon de coiffure à Stiring-Wendel, ce redémarrage de l'activité se fera sur les chapeaux de roue. Car les clients ont rapidement rempli l'agenda. "Hier soir (mardi) ma fille a travaillé jusqu'à 22h30 pour prendre les coups de fil qui sont venus tout de suite après l'annonce pour prendre des rendez-vous. Et déjà dés 7h30 ce matin !" 

Retard irrattrapable 

Une bonne nouvelle, avant un mois de décembre et des fêtes de fin d'années cruciales pour son métier comme pour tous les autres commerçants et artisans du département, même si la réouverture ne permettra pas de combler le retard accumulé. "On ne rattrapera pas les passages qu'on aurait fait au mois de novembre. Pour les habitués qui viennent toutes les semaines, c'est une perte de chiffre d'affaire. Mais bon, on a serré les dents, c'est surtout la santé qui doit primer..." 

Il faudra également faire avec un protocole sanitaire plus strict : un client par 8 m2, comme annoncé ce mercredi par le ministre de l'Economie Bruno Lemaire.

Faire de ce mois de décembre celui du soutien à l'économie de proximité, à nos artisans, c'est vraiment quelque chose d'important !

Liliane Lind, qui salue au passage la mobilisation des pouvoirs publics, de l'Etat à la Région, qui ont empêché un maximum de défaillances d'entreprises. Elle et tous ses collègues vont pouvoir se remettre au travail avec cet appel lancé aux mosellans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess