Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les commerçants de Valentigney demandent des aides de la part de la mairie

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Dans une lettre ouverte adressée au maire de la commune de Valentigney dans le Doubs, les membres de l'association de commerçants de la ville font part de leurs inquiétudes pour la reprise de leur activité à partir du 11 mai. Ils demandent la suspension de certaines taxes.

Les commerçants ne s'estiment pas assez soutenus par la commune
Les commerçants ne s'estiment pas assez soutenus par la commune © Maxppp - Vincent Isore

A Valentigney, dans le Doubs, les commerçants demandent à la mairie de les soutenir dans la crise causée par le coronavirus. Ils ont adressé une lettre ouverte au maire de la commune, Philippe Gautier. Leurs demandes concernent surtout une suspension de certaines taxes pour les aider à s'en sortir financièrement.

Taxe sur les terrasses et les enseignes, cotisation foncière...

Lundi 11 mai, les commerçants pourront rouvrir leurs commerces. Les membres de l'association de commerçants de la ville ne se sentent pas sortis d'affaire pour autant. Muriel Jacquet est la présidente de l'association. Elle demande à la commune d'envisager, la suppression pour cette année, de la taxe sur les terrasses, sur les enseignes, ou encore la suppression de la cotisation foncière des entreprises

Des aides pour la reprise

Selon elle, les aides promises par l'Etat, comme le fond de solidarité, ne sont pas suffisantes : "Toutes les entreprises n'y ont pas droit", explique-t-elle. "Ces 1.500 euros d'aides, par exemple, c'est toujours mieux que rien mais tous les entrepreneurs ne peuvent pas se verser un salaire."

Muriel Jacquet rappelle aussi que pour la reprise de ce lundi 11 mai, les commerçants ont besoin de masques, de gel hydroalcoolique ou de vitres en plastique. Cependant, ils peinent à trouver ces équipements nécessaires pour travailler en toute sécurité

Un soutien aux commerces locaux

La commerçante propose aussi l'utilisation de la plateforme, jaidemescommercants.fr, "la commune peut y participer, soit en tant que partenaire, soit par l'achat de bons d'achats qui seront distribués et utilisés dans nos commerces".

Le maire de la commune, Philippe Gautier dit comprendre les inquiétudes des commerçants. L'élu travaille sur un plan d'aide pour les entreprises. Il devra être approuvé par le Conseil Municipal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess