Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les restaurateurs d'Avignon inquiets pour leurs terrasses et leur clientèle

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les restaurateurs d'Avignon s'inquiètent des conséquences des mesures sanitaires. Le Premier ministre détaillera ce jeudi les conditions de la réouverture des bars, restaurants et hôtels. Manger et cuisiner à distance aura des conséquences financières avec des risque de licenciements.

Toutes les chaises seront désinfectées mais l'emploi de cette serveuse est peut-être menacé
Toutes les chaises seront désinfectées mais l'emploi de cette serveuse est peut-être menacé © Radio France - Philippe Paupert

Édouard Philippe doit détailler ce jeudi après-midi les mesures de la deuxième phase du confinement. Il pourrait être question d'élargir la zone de 100 km de déplacement sans dérogation. Le Premier ministre devrait aussi annoncer des dates de réouverture des musées, des cinémas et des salles de spectacles.

Les restaurateurs, hôteliers et cafetiers sont aussi impatients de savoir quand ils pourront accueillir leurs clients. À Avignon, ils sont prêts... mais inquiets des conséquences du protocole sanitaire qu'ils devront appliquer. 

Place des Corps Saints à Avignon, les tables des terrasses sont empilés et cadenassées. Les restaurateurs ont repeint un mur, changé une friteuse pour être prêts pour la réouverture. Ils s'inquiètent des conséquences financières des mesures sanitaires.  

Vendre l'appartement pour payer les dettes du restaurant

Avec son nettoyeur haute-pression, Jacques Dizet est fier d'avoir décapé "tous les joints" des sols de la pizzeria Le Pili. Vapeur à 140 degrés jusque dans les toilettes, mais ce sont d'autres chiffres qui préoccupent ce gérant : "Dans la première salle, on ne mettra personne. S'il faut un mètre autour de chaque convive, on ne pourra mettre que trois tables donc ça ne sert à rien. Sur la terrasse, nos voisins sont collés à nos chaises. Est-ce que dos à dos, ça ira ?" Réponse dans la journée du Premier ministre. 

Jacques redoute que le protocole sanitaire réduise sa clientèle : "il va falloir nettoyer a table, les chaises, les toilettes. On ne peut pas être trois en salle pour faire quarante couverts, c'est pas rentable. Il vaut mieux que le personnel reste à la maison." Jacques estime qu'il perdra au moins la moitié de son chiffre d'affaires cette année et qu'il devra se se séparer d'une partie de ses employés : "Aujourd'hui j'emploie six personnes. L'hiver prochain, on sera certainement moins. Il restera trois ou quatre salariés". Pour ce gérant de pizzeria, la reprise sera sombre : "Je vais certainement vendre mon appartement pour payer des dettes. Combien de restaurants vont se casser à la gueule à Avignon et ailleurs ? Avignon sans le festival en juillet, ça va être raide !"

Alors à l'autre bout de la place des Corps Saints, à l'Epicerie de Ginette, le restaurateur Himanshu Patel demande une autre réouverture : " j'espère qu'ils vont rouvrir le Palais des Papes. Les touristes ne viendront pas à Avignon s'il n'y a pas de Palais des Papes."

Jacques est prêt à vendre son appartement pour payer les dettes de sa pizzeria à Avignon

Comment étendre la terrasse et réduire les salades ?

Chaque chaise de la pizzeria sera nettoyée puis désinfectée. Camille prend d'habitude les commandes en salle. En attendant les annonces du Premier Ministre, elle a les mains dans le seau : "du savon et une lavette ! Je nettoie toutes les chaises et ensuite on désinfectera toutes les chaises de la pizzeria !" 

Au Wine Bar de l'autre côté de la place, Grégory Pellier se demande si "les fournisseurs vont pouvoir livrer l'ensemble des restaurants en même temps. Ça m'étonnerait". À la pizzeria, Jacques aura besoin de "tout racheter. Il n'y a rien du tout dans les congélateurs. Il a fallu tout jeter". Mais ce qui préoccupe le responsable du bar à vin, c'est sa terrasse : "Comment la réagencer ? Elle est pas extensible, il y a la route de chaque côté"

L'ardoise au mur du restaurant est encore vide, mais la carte a déjà été retouchée. Tristan, le cuisinier, s'inquiète des gestes sanitaires : "La marche en avant des cuisiniers, on sait faire. Mais dans une une salade, il y a six produits différents. Si entre chaque geste, il faut prendre un peu de gel, se laver les mains trois minutes entre chaque assiette, on va diviser la capacité par deux et ça aura un impact économique. On ne peut pas être plusieurs en cuisine alors il faudra des plats plus faciles à envoyer."

De nombreux restaurants d'Avignon ont supprimé la traditionnelle carte pour la remplacer par un QR code : les clients utiliseront leur téléphone portable pour commander sans contact leur repas depuis leur table.

En cuisine Tristan compte les ingrédients des salades mais aussi le temps et l'argent perdu à se laver les mains

L'Epicerie de Ginette à Avignon est en travaux en attendant la date de réouverture
L'Epicerie de Ginette à Avignon est en travaux en attendant la date de réouverture © Radio France - Philippe Paupert
La pizzeria Le Pili à AVignon ne remettra pas en place toutes les tables s'il faut un mètre entre les clients
La pizzeria Le Pili à AVignon ne remettra pas en place toutes les tables s'il faut un mètre entre les clients © Radio France - Philippe Paupert
Les tables des terrasses de la place des Corps Saints attendent la décision du Premier Ministre
Les tables des terrasses de la place des Corps Saints attendent la décision du Premier Ministre © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess