Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Déconfinement : les restaurateurs de la Somme espèrent rouvrir le 2 juin

Par

Edouard Philippe doit faire des annonces ce jeudi après-midi notamment sur la réouverture des cafés, bars et restaurants. Christophe Duprez, le président de l'Umih dans la Somme, espère que ce sera le 2 juin pour les établissements du département.

Les bars et restaurants du quartier Saint-Leu à Amiens, fermés depuis bientôt trois mois Les bars et restaurants du quartier Saint-Leu à Amiens, fermés depuis bientôt trois mois
Les bars et restaurants du quartier Saint-Leu à Amiens, fermés depuis bientôt trois mois © Radio France - Marc Bertrand

Les restaurateurs et patrons de bars et cafés de la Somme, dont les établissements sont fermés depuis la mi-mars en raison de l'épidémie de coronavirus, attendent de savoir quand et dans quelles conditions ils vont pouvoir rouvrir. Edouard Philippe doit faire des annonces ce jeudi après-midi. Elles doivent porter notamment sur les mesures de réouverture dans les zones vertes. 

Publicité
Logo France Bleu
loading

Une date pour pouvoir voir le bout du tunnel

"Ca fait quand même bientôt trois mois que nos établissements sont clos et ça fait quelques semaines que nos organisations professionnelles réclament une date pour pouvoir voir le bout du tunnel et nous organiser pour réouvrir nos établissements", explique Christophe Duprez, le président de l'union des métiers et des industries de l'hôtellerie. Le patron du restaurant Le Quai quartier Saint-Leu à Amiens, était l'invité de France Bleu Picardie ce jeudi à 8h10. 

Optimiste 

Alors que la Somme a été classée rouge lors de la publication de la dernière carte sur la situation sanitaire de la Somme, le patron de l'Umih dans la Somme est optimiste : "on a des petites informations qui nous arrivent et j'espère qu'elles seront confirmées. Celles que j'ai, c'est que les Hauts-de-France passeraient en vert pour la fin de semaine".  

Un protocole à valider 

Christophe Duprez explique que les syndicats de la profession ont travaillé avec le gouvernement à l'élaboration d'un protocole sanitaire qui reste à valider. Il serait question de travailler avec des gants mais a priori pas avec des masques pour le service selon le patron de l'Umih80. "Tout le monde s'affaire, tout le monde essaie de commencer à travailler sur le fléchage, sur les mesures barrières demandées".  

Il va falloir qu'il fasse beau et qu'on fasse une belle saison pour passer ce qui vient d'arriver 

Pour le moment, Christophe Duprez explique que "beaucoup de restaurateurs de la Somme ont eu leur prêt garanti par l'Etat donc il y a un peu de trésorerie disponible mais il va falloir qu'il fasse beau et qu'on fasse une belle saison pour passer ce qui vient d'arriver et qui était catastrophique pour un grand nombre d'entre nous". Selon lui, il n'y a pas pour le moment de fermeture liée au confinement. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu