Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : si vous désirez acheter un vélo, dépêchez vous !

-
Par , France Bleu Berry
Le Poinçonnet, France

Depuis le déconfinement, les marchands de vélos ont le nez dans le guidon ! Les ventes s'accélèrent et du coup la pénurie pourrait intervenir dans quelques semaines.

Patrice Girault, le gérant de Cycl'One au forum du Poinçonnet à le sourire. Il vend en moyenne dix vélos par jour mais à ce rythme la pénurie est proche
Patrice Girault, le gérant de Cycl'One au forum du Poinçonnet à le sourire. Il vend en moyenne dix vélos par jour mais à ce rythme la pénurie est proche © Radio France - Sylvain ROGIE

C'est du jamais vu ! Depuis le 11 mai dernier, date du déconfinement, les Indriens se sont rués chez les marchands de vélo. C'est vrai qu'ils ont été privés de balade à vélo pendant plus de deux mois. Si vous ajoutez à cela un temps estival digne d'un mois de juillet, l'envie d'enfourcher un vélo est donc de plus en plus grande. 

Patrice Girault (Gérant de Cycl'One) : "Nous avons multiplié par deux la fréquentation du magasin."

Certains sont venus réparer leurs vélos, d'autres en ont acheté un comme le confirme Patrice Girault, le gérant de Cycl'One au forum du Poinçonnet : "Nous avons connu un grand boom depuis l'ouverture. Nous avons multiplié par deux la fréquentation du magasin. Notre clientèle habituelle est revenue, mais aussi de nouveaux clients qui sont venus pour réparer leurs vélos avec l'aide gouvernementale. Mais la bonne surprise pour nous, c'est aussi les clients qui arrivent au magasin avec l'envie d'acheter. Il y a deux ans le gouvernement avait instauré une prime pour l'achat d'un vélo électrique. Cette prime avait déclenché des achats y compris chez nous. Mais là sans prime particulière, nous vendons beaucoup de vélo à assistance électrique." Les clients ne viennent plus flâner sans être décidé. Dès qu'ils franchissent en ce moment les portes du magasin, c'est très souvent pour acheter un vélo. Alors du coup, est ce que les marchands de vélos craignent une pénurie ?

Les vélos électriques ont de plus en plus le vent en poupe, ils représentent 30% des ventes
Les vélos électriques ont de plus en plus le vent en poupe, ils représentent 30% des ventes © Radio France - Sylvain ROGIE

Patrice Girault (Gérant de Cycl'One) : "En ce moment nous vendons 10 à 12 vélos par jour c'est incroyable en cette période."

Elle est toute proche, pour le gérant de Cycl'One : "Aujourd'hui nos fabricants ne vendent pas des vélos uniquement en France. Lors du confinement, les fabricants ont vendu dans certains pays nordiques, la Suède, les Pays-Bas, des vélos qui étaient destinés à la France. Pour l'instant il est encore possible d'acheter un vélo chez nous mais pour combien de temps ? En ce moment, nous vendons dix à douze vélos par jour, ce qui est incroyable en cette période. Mais nous sommes obligés de décliner des ventes sur des VTT à assistance électrique. Certains de nos fournisseurs n'ont plus rien en stock." La preuve avec une marque Américaine leader mondial du vélo de course utilisé par notre Berrichon Julian Alaphilippe ou encore Peter Sagan. Si vous voulez acheter ce vélo dans la gamme de prix de 450 à 1200 euros, le stock est à zéro : la pénurie se profile bien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu