Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Stéphane Bern et le président du Centre Val-de-Loire demandent la réouverture rapide des sites touristiques

Dans une lettre au président de la République et au Premier ministre, Stéphane Bern et François Bonneau demandent la réouverture la plus rapide possible, "au plus tard début juin" de tous les sites touristiques du Centre Val-de-Loire (châteaux, parcs, jardins, sites patrimoniaux).

Stéphane Bern, à Nice, en octobre 2019
Stéphane Bern, à Nice, en octobre 2019 © Maxppp - Eric Ottino

Dans un courrier adressé lundi au président de la République et au Premier ministre, Stéphane Bern et François Bonneau, ainsi qu'une cinquantaine de responsables de châteaux, parcs, jardins et sites patrimoniaux, demandent la réouverture la plus rapide possible, "au plus tard début juin", des sites touristiques du Centre Val-de-Loire.

Stéphane Bern ambassadeur des 500 ans de la renaissance et Jean-Louis Sureau directeur du Château d'Amboise
Stéphane Bern ambassadeur des 500 ans de la renaissance et Jean-Louis Sureau directeur du Château d'Amboise © Radio France - ©Marie-Ange Lescure

Le président (PS) de la Région Centre Val-de-Loire et le "Monsieur Patrimoine", nommé en 2017 par Emmanuel Macron , écrivent : "il en va de la survie de très nombreux sites qui font à la fois l'attractivité, la fierté et la renommée de la France et la vitalité économique des territoires qui composent les territoires de notre région Centre Val-de-Loire."

L'accès aux sites, comme les châteaux (Chambord, Chaumont-sur-Loire, Amboise, Chenonceau, Villandry, Cheverny, Valençay, Sully-sur-Loire, Rivau, Ainay-le-Vieil, Anet, le Domaine de Poulaines sont cités dans le courrier), le zooparc de Beauval, les parcs, jardins, est "souvent organisé autour de déambulations en extérieur" et "totalement compatible avec l'absolu respect des règles sanitaires"

"La densité maîtrisée des visiteurs permet le respect des distances", assurent les signataires qui ajoutent que "plus que n'importe où ailleurs, la vie sociale peut y reprendre en s'adaptant aux règles nouvelles".

Une réelle menace pour la survie économique des sites"

L'aspect économique est évidemment mis en avant par François Bonneau, Stéphane Bern et les responsables de sites touristiques. Ils évoquent "une réelle menace pour la survie économique d'un certain nombre de sites touristiques et patrimoniaux" et ajoutent que des milliers et des milliers d'emplois sont menacés.

François Bonneau, président de la Région Centre Val-de-Loire, le 10 février 2020
François Bonneau, président de la Région Centre Val-de-Loire, le 10 février 2020 © Radio France - Antoine Denéchère

Enfin, le courrier se termine par un aspect plus "psychologique" : le Centre Val-de-Loire, "espace de nature et de culture" sera certainement prisé par les Français, après la longue période de confinement : "dans ces sites protégés et passionnants, ils pourront s'échapper sans risque et retrouver lors de découvertes vivifiantes et apaisantes l'énergie et la confiance en notre avenir commun".

Le château d'Amboise a eu beaucoup de succès grâce aux 500 ans de la Renaissance
Le château d'Amboise a eu beaucoup de succès grâce aux 500 ans de la Renaissance © Radio France - Manon Derdevet
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu