Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Brioude : les salariés de Défi Mode contestent l'homologation du plan de sauvegarde de l'emploi

Une vingtaine d'entre eux se sont rendus au tribunal admnistratif de Clermont-Ferrand ce mardi pour contester l'homologation du PSE présenté en avril dernier par la direction du groupe. La Direccte avait validé ce plan, le tribunal doit statuer très prochainement.

Quelques salariés de Défi Mode présents ce matin au TA, accompagnés de leur avocat
Quelques salariés de Défi Mode présents ce matin au TA, accompagnés de leur avocat © Radio France - Olivier Vidal

Clermont-Ferrand, France

Les salariés de la chaîne de magasins Défi Mode ne lâchent rien. Une vingtaine d'entre eux se sont donnés donc rendez-vous au tribunal administratif de Clermont-Ferrand ce mardi matin pour contester l'homologation du plan de sauvegarde de l'emploi rédigé par la direction du groupe Dai.

Un PSE validé par la Direccte, contesté par les salariés

En avril dernier ce PSE avait été validé par la Direccte, la Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi, quelques jours seulement après la condamnation du groupe à injecter 1,8 million d'euros dans la trésorerie. Pour Christel Delherme, ce PSE n'est pas acceptable : "les salariés ne sont partis qu'avec une indemnité légale et pas grand chose donc au final", commente l'ancienne déléguée CGT.

Ce PSE contesté doit encadrer le licenciement de 220 salariés des 60 magasins Défi Mode et Nov Mode, spécialisés dans les vêtements et articles de mode et dont le siège se situait à Brioude. Ce mardi matin la rapporteure publique a rejeté les requêtes des salariés. Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand doit statuer très prochainement.

Choix de la station

France Bleu