Économie – Social

Déficit : la France ne respectera pas son engagement, selon Bruxelles

Par Marina Cabiten, France Bleu mardi 25 février 2014 à 14:55

Le ministère de l'Economie et des Finances, à Bercy
Le ministère de l'Economie et des Finances, à Bercy © Maxppp

Le déficit public de la France va encore s'aggraver en 2014 et 2015, selon les prévisions de la Commission européenne publiées mardi. Pour Bruxelles, la France n'atteindra donc pas l'objectif fixé par le gouvernement de passer sous la barre des 3% du PIB.

Faire passer le déficit public sous la barre des 3% du PIB : une promesse formulée par plusieurs gouvernements ces dernières années, et répétée pas plus tard qu'à l'automne dernier par François Hollande.

Pourtant, selon les prévisions publiées mardi par la Commission européenne, cet objectif ne sera pas atteint dans les années qui viennent.

Le déficit public, c'est-à-dire la différence entre les recettes de l'État et ses dépenses, va s'élever à 4% du Produit intérieur brut en 2014 selon la Comission européenne. Et il passera à 3,9% en 2015 d'après les mêmes prévisions.

Les chiffres de Bercy sont différents et plus optimistes : 3,6% en 2014 et 2,8% en 2015, donc en dessous de la barre fatidique.

Quant au déficit public de l'année 2013, il sera annoncé en mars. Le gouvernement a évoqué 4,1% du PIB.

Il n'y a pas que Bruxelles qui affiche son scepticisme quant à cet objectif des 3%. Il y a quelques jours la Cour des comptes a elle aussi estimé que le gouvernement aurait du mal à tenir sa promesse.

Les prévisions de la Commission européenne - Aucun(e)
Les prévisions de la Commission européenne

Partager sur :