Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Défilé bon enfant à Tours contre la loi Travail

-
Par , France Bleu Touraine

La manifestation étudiante à Tours contre la loi Travail a réuni 400 à 500 personnes au plus fort du rassemblement. Le défilé est notamment allé devant la Préfecture, histoire de défier le Préfet d'Indre-et-Loire qui n'avait pas autorisé ce rassemblement, qualifié de "sauvage" par Louis Le Franc.

Manifestation dans la calme à Tours
Manifestation dans la calme à Tours © Radio France - Xavier Louvel

Tours, France

C'était l'une des deux manifestations du jour à Tours contre la loi travail, et l'usage du 49.3 par Manuel Valls. C'était la manifestation la plus attendue et surveillée car non autorisée par le Préfet d'Indre-et-Loire qui avait sous-entendu un usage des forces de l'ordre si elle avait lieu.

Au final, la manifestation a réuni 400 à 500 personnes tout au long de la matinée (et même le début d'après-midi). Elle est passée rue Nationale, place Jean Jaurès, rue Bernard Palissy, devant la préfecture ("un pied de nez au Préfet" se sont amusés des manifestants), avant d'aller devant la gare via la rue de Bordeaux et finir à la fac des Tanneurs. Un défilé bon enfant, sans incident, sans l'ombre d'un policier à l'horizon.

J'y vois une forme de dictature. La démocratie commence par le peuple, et là, on en tient pas du tout compte. Même le parlement n'est pas concerné parce que gouvernement se passe de lui en utilisant le 49.3. Grégory, un manifestant

Sur les réseaux sociaux, en ce moment, une pétition est largement partagée. Elle vise à, écrit-elle, "censurer le gouvernement". Plus de 50000 l'ont déjà signée.

Le trafic des bus et du tram de Tours a longtemps été perturbé par cette manifestation. Le tramway n'a pas pu circuler entre la place Anatole France et la gare de Tours pendant une bonne heure, en fin de matinée.

L'autre manifestation du jour à Tours est prévue ce jeudi à 17h30, à l'appel des syndicats de salariés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu