Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Delpeyrat va licencier près d'une trentaine de ses salariés dans les Landes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne

Le groupe Maïsadour - MVVH, propriétaire de la marque Delpeyrat, va licencier 59 de ses salariés en France dont 29 dans les Landes en raison de la crise que traverse en ce moment la filière canard gras.

Delpeyrat va licencier près d'une trentaine de personnes dans les Landes
Delpeyrat va licencier près d'une trentaine de personnes dans les Landes © Radio France - Renaud Biondi-Maugey

C'est un nouveau coup dur pour la filière canard gras : le groupe Maïsadour - MVVH, propriétaire des marques alimentaires Delpeyrat, Comptesse du Barry, Delmas et Sarrade, annonce ce vendredi la suppression de 136 postes en France parmi ses effectifs. Pour 77 postes supprimés, il s'agira de départs à la retraite non remplacés ou de fin de contrat non renouvelés mais pour 59 postes, il s'agira de départ contraint, de licenciements, dans le cadre d'un PSE, un plan de sauvegarde de l'emploi. 

Parmi ces 59 licenciements en France, 29 concernent des postes se trouvant dans les Landes, dont 21 au siège de Delpeyrat à Saint-Pierre-du-Mont (Landes). 

En janvier dernier, 86 salariés avaient déjà été concernés chez Delpeyrat, dans les Landes, par la fermeture de l'abattoir de canards de Saint-Sever. La plupart avaient été reclassés. 

La filière gras en crise

Selon Maïsadour - MVVH, la filière gras de l'entreprise est aujourd'hui en "surcapacité de production". En clair : les ventes de foie gras et de canard gras se sont effondrées et la production est aujourd'hui trop importante. La filière, déjà fortement fragilisée par les crises de grippe aviaire ces dernières années, doit maintenant affronter la baisse de la consommation liée à la crise du Covid-19. Maïsadour - MVVH dit voir "sa performance économique se dégrader fortement" et estime devoir "adapter son organisation et sa structure industrielle". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu