Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Dépôts pétroliers débloqués, stations-service réquisitionnées : le point sur la situation en Bretagne

Deux des trois dépôts pétroliers bloqués par les professionnels du BTP, à Brest et Vern-sur-Seiche, ont été débloqués ce mardi matin. Une partie des stations-essence commence à être réapprovisionnée, mais certaines restent réquisitionnées le temps que la situation revienne à la normale.

Les pros du BTP ont évacué le dépôt pétrolier de Brest de leur propre chef, suite à l'évacuation de celui de Vern-sur-Seiche par les forces de l'ordre mardi matin
Les pros du BTP ont évacué le dépôt pétrolier de Brest de leur propre chef, suite à l'évacuation de celui de Vern-sur-Seiche par les forces de l'ordre mardi matin © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Brest, France

Va-t-on vers un retour à la normale à la pompe à essence en Bretagne ? Les camions-citernes commencent à se réapprovisionner dans deux des trois dépôts pétroliers bloqués depuis vendredi dernier. 

Blocage en cours à Lorient, terminé à Brest et Vern-sur-Seiche

Le dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, près de Rennes, a été évacué par les gendarmes ce mardi vers 4 heures du matin : la décision a été prise par la préfète de Bretagne qui jugeait les risques de pénurie d'essence en Ille-et-Vilaine trop élevés. Les patrons du BTP qui bloquaient le dépôt de Brest ont ensuite mis fin spontanément à leur action vers 11 heures, estimant que ce n'était plus assez efficace. 

"On ne veut pas en arriver à se faire enlever par les CRS, ce n'est pas notre but", explique David Le Gall, un artisan finistérien. Certains estiment avoir été "trahis" par la présidente du syndicat CNATP qui a validé lundi soir les propositions du ministère des finances. Bercy propose une nouvelle coloration pour le GNR et une liste des engins habilités à l'utiliser, mais maintient la fin de sa défiscalisation. Les professionnels du bâtiment à Brest avaient donc décidé de poursuivre le blocage lundi soir. 

Les camions-citernes se ravitaillent de nouveau au dépôt pétrolier de Brest mardi après-midi - Radio France
Les camions-citernes se ravitaillent de nouveau au dépôt pétrolier de Brest mardi après-midi © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Seul le dépôt de Lorient est toujours bloqué ce mardi après-midi. Les professionnels du bâtiment sur place se disent décidés à poursuivre le mouvement. Ils demandent un rendez-vous en urgence avec la préfète de région et un entretien avec le premier ministre Edouard Philippe avant que la loi ne soit votée.

Des stations-service toujours réquisitionnées

La situation devrait vite revenir à la normale dans l'Ille-et-Vilaine, où onze stations-service avaient été réquisitionnées pour les urgences. Cela pourrait prendre plus de temps dans le Finistère : la préfecture maintient pour l'heure la réquisition de onze stations dans le département. Le ballet des camions-citernes venant approvisionner les stations a repris en début d'après-midi.

Des mesures ont également été prises ce mardi matin dans les Côtes-d'Armor et le Morbihan, où 7 et 16 stations-service sont réquisitionnées. La liste complète est à retrouver ci-dessous : 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu