Économie – Social

Dernier jour de travail pour les 165 employés de Gastronome

Par Yann Lastennet, France Bleu Maine mardi 28 avril 2015 à 16:18

gastronome usine morte
gastronome usine morte © Radio France - yann lastennet

L'usine de Luché-Pringé, spécialisée dans la fabrique des produits à base de dinde et de poulet cesse son activité mercredi, avant de fermer définitivement ses portes en juillet.

Le groupe Terrena, propriétaire de la marque, affirme avoir perdu 100 millions d'euros en 10 ans. Il a donc décidé de sacrifier son site sarthois en octobre dernier. Après des mois de bataille, les salariés ont obtenu des indemnités et une prime supra légale de 35 000 euros en compensation. La plupart d’entre eux ont fait toute leur carrière chez Gastronome, alors forcément, ils ont le cœur lourd au moment de quitter l'usine.  

gastronome enrobé

"On a du mal à réaliser que ça s'arrête !" - Martine, employée depuis 24 ans.

gastronome martine magalie - Radio France
gastronome martine magalie © Radio France - yann lastennet

La plupart des 165 salariés ont fait toute leur carrière chez Gastronome ! C'est le cas de Martine, 45 ans, et 24 ans de boite derrière elle. Elle a accepté d'être reclassée en interne dans une autre usine du groupe près d'Angers, presque la mort dans l'âme. " Le problème c'est la route, ca fait une bonne heure de route. C'est pas l'idéal ."

gastronome SON martine

Ils seraient moins d'une vingtaine d'employés à avoir opté, comme Martine, pour un reclassement en interne. Quant aux repreneurs potentiels, rien de concret pour l'instant même si quatre pistes seraient à l'étude.