Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO | Des agriculteurs creusois manifestent à Auzances

mercredi 19 juillet 2017 à 11:24 Par Alain Ginestet et Faouzi Tritah, France Bleu Creuse

Une trentaine d'agriculteurs des JA et de la FDSEA de la Creuse manifestent ce mercredi matin à Auzances devant la laiterie "Les Montagnes D'auzances". Ils demandent une hausse de prix pour le lait payé aux producteurs. Ils ont obtenu un rendez-vous avec tous les acteurs le 10 août.

Les agriculteurs creusois manifestent devant la laiterie d'Auzances
Les agriculteurs creusois manifestent devant la laiterie d'Auzances © Radio France - Faouzi Tritah

Auzances, France

"Arrêtez de faire du beurre sur le dos des producteurs". Voilà l'un des slogans lancé par les JA et les agriculteurs de la FDSEA de la Creuse, devant la laiterie "Les Montagnes D'Auzances". Une manifestation un peu agitée avec des pétards et un blocage de l'entrée du site. Les producteurs ont également distribué des tracts aux automobilistes. Ils réclament une hausse des prix du lait payés aux producteurs.

Actuellement c'est aux alentours de 305 euros les 1000 litres, pour couvrir les frais de production, les éleveurs aimeraient vendre leur lait 340 euros les 1000 litres. Pour se faire entendre, les éleveurs ont bloqué l'entrée du site avant d'investir les locaux de la direction de la laiterie avec des pétards et exiger qu'un responsable les reçoivent.

Un nouveau rendez-vous le 10 août

Les éleveurs ont beaucoup insisté sur leurs situations difficiles "on ne dégage pas de revenus" "on est à bout" "on en a assez de quémander pour trouver un interlocuteur" . Des intermédiaires sont venus sur place, une réunion s'en est suivie. Ce n'est qu'en fin d'après-midi qu'une date pour trouver une solution a été trouvée ce sera le 10 août avec tous les acteurs de la filière.

En cas d'échec des négociations, les éleveurs on déjà prévenu qu'ils durciraient la contestation.