Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des appels à manifester à Chambéry et à Annecy ce jeudi 17 septembre

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Un plan de relance de 100 milliards de "cadeaux" au patronat, le maintien de la réforme des retraites... La CGT, avec FSU et Solidaires, ainsi que la CNT en Savoie appellent à la grève interprofessionnelle ce jeudi 17 septembre, et à manifester à Annecy et à Chambéry.

La grève touche aussi la SNCF ce jeudi. Toutefois, les perturbations devraient être faibles, selon la compagnie.
La grève touche aussi la SNCF ce jeudi. Toutefois, les perturbations devraient être faibles, selon la compagnie. © Radio France - Damien Triomphe

C'est la rentrée sociale ! Deux rendez-vous sont donnés en Savoie et en Haute-Savoie par les syndicats ce jeudi 17 septembre, journée d'appel à la mobilisation : les deux à 14 heures devant le Palais de justice à Chambéry et devant la préfecture à Annecy. Un préavis de grève est également déposé à la SNCF pour la journée. La circulation des trains ne devrait cependant pas être trop perturbée

Il s'agit de la première manifestation organisée par des syndicats depuis le déconfinement. L'appel à la grève interprofessionnelle est lancé à l'initiative de la CGT, Solidaires, FSU et de plusieurs organisations d’enseignants et d’étudiants. Dénoncés, entre autres : le plan de relance de 100 milliards d'euros du gouvernement, perçu comme un cadeau au patronat, ou encore le maintien de la réforme des retraites. "C'est aussi l'occasion pour tous ceux qui ont envie de lutter pour un monde meilleur, pour plus de justice environnementale de se retrouver dans la rue" explique Eric Granata, responsable de la CGT en Savoie, "ce n'est pas un mouvement de travailleurs, c'est aussi un mouvement de citoyens qui veulent plus de justice, plus de répartition des richesses."

"On ne s'attend pas à être 11 000 comme on l'était le 4 décembre 2019, pour la première du mouvement contre la réforme des retraites. Mais c'est un lancement de l'action" - Eric Granata, responsable de la CGT en Savoie

Pas le bon timing, selon Force ouvrière

L'intersyndicale n'est plus la même que pendant le mouvement contre la réforme des retraites. Au niveau national, comme départemental, Force ouvrière ne rejoint pas le mouvement. Pour le responsable en Savoie, Pierre Didio, "les salariés en ce moment ont un souci principal : leur emploi de demain, et au jour le jour. Il y a une situation sanitaire et économique qui est très compliquée".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess