Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Stellantis ex-PSA à Sochaux

Une prime d’intéressement de 3000 euros pour les salariés français du groupe Stellantis

Des augmentations de salaires plus serrées cette année pour les collaborateurs français du groupe Stellantis : + 1,2 %, contre 2,5 %, l'an dernier, mais un intéressement de 3 000€ brut. Une performance au regard de cette année économique chahutée par le Covid.

Montage de Sochaux
Montage de Sochaux - Jean-François Lamy, Groupe PSA Communication Sochaux

Verdict en demi teinte pour la grande négociation annuelle sur les salaires pour la branche française du groupe Stellantis (ex PSA). Le groupe a décidé de verser une prime d'intéressement de 3000 euros aux salariés. Pour les augmentations de salaires, le compteur s'est arrêté sur 1,2 % (augmentations générales et individuelles cumulées). C'est la moitié de l'an dernier où l'augmentation était de 2,5 %.  

1,2 % d'augmentation, c'est un point et demi au dessus de l'inflation.  Dans un contexte économique chahuté par la pandémie, alors que le concurrent Renault doit faire face à une déroute sans précédent, ce chiffre de PSA peut donc paraître "honorable".  

Sur les sept dernières années, le groupe a distribué 2,7 milliards d'€ de participation

Cette augmentation est renforcée par une participation inattendue de 3 000€ brut, au titre de l'année 2020. "Nous allons distribuer 430 millions d'€ aux salariés. Ce qui représente un plancher de 3000 € bruts", a annoncé sur franceinfo Carlos Tavares, le directeur général de Stellantis. "Je veux dire aux salariés toute ma reconnaissance, toute mon admiration, je veux leur dire qu'ils se sont comportés de manière admirable", ajoute  Carlos Tavares. 

L'année dernière, après des bénéfices records, cette participation était de 4 100€ brut pour les bas salaires. Mais le contexte était exceptionnel.  Après une année Covid, les syndicats s'attendaient à une participation moindre. Ils réservent leur réaction. 

Après le verdict sur les augmentations annuelles, la CGT faisait part de son dépit :"Pour les les bas salaires, c'est à peine 12 € net par mois", dit la CGT de Sochaux". Un chiffre qui ne satisfait pas non plus Jean-Luc Ternet pour la CFTC de Sochaux. "Beaucoup d'effort ont été fait sur le site de Sochaux. 1,2 % ce n'est pas à la hauteur de cet investissement des salariés".    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess