Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des auto-écoles de Gironde manifestent à Bordeaux contre le manque de places à l'examen du permis de conduire

lundi 27 mars 2017 à 17:35 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde

Environ 90 moniteurs d'auto-écoles de Gironde ont manifesté ce lundi matin devant la cité administrative de Bordeaux pour dénoncer la réduction des places au permis de conduire dans le département. La faute non pas, selon le syndicat UNIC, à un manque d'effectifs, mais à une mauvaise organisation.

Manifestation de 90 auto-écoles de Gironde devant la cité administrative de Bordeaux
Manifestation de 90 auto-écoles de Gironde devant la cité administrative de Bordeaux © Radio France - Stéphanie Brossard

Concert de klaxon et encerclement de la cité administrative de Bordeaux. Les auto-écoles de Gironde sont en colère et l'ont fait savoir bruyamment ce lundi. Ils étaient environ 90 moniteurs dans leurs voitures, mobilisés pour dénoncer le manque de places aux examens de conduite dans notre département : 3000 places de moins pour les candidats au permis l'an dernier par rapport à 2015 (soit l'équivalent d'un mois de retard).

Prochain concert de klaxons déjà prévu dans 15 jours ?

Selon l'union nationale des indépendants de conduite, cette situation est la conséquence, non pas, d'un manque d'effectifs d'inspecteurs (ils sont 29 en Gironde), mais selon le syndicat UNIC, à une mauvaise organisation du service en Gironde, avec, depuis des mois, une accumulation d'arrêts maladie et des vacances mal réparties.

Une délégation a été reçue à la préfecture de la Gironde, pour réexpliquer la situation, comme elle avait déjà été exposée en novembre à l'administration. Et les auto-écoles ont fixé un ultimatum. Soit une solution est trouvée avant le 7 avril, soit les moniteurs d'auto-écoles viendront à nouveau bruyamment se faire entendre devant la cité administrative de Bordeaux.

Des couronnes funéraires "à nos places disparues" et "à nos emplois" ont été déposées devant la cité administrative de Bordeaux - Radio France
Des couronnes funéraires "à nos places disparues" et "à nos emplois" ont été déposées devant la cité administrative de Bordeaux © Radio France - Stéphanie Brossard