Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

VIDÉO - Des centaines de manifestants à Toulouse contre les violences raciales et policières

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Alors que la mort de l'afro-américain George Floyd aux Etats-Unis fait réagir le monde entier, un peu plus d'un millier de jeunes issus de l'immigration ont manifesté ce mercredi soir à Toulouse, pour dénoncer les violences policières.

Les prises de parole se sont succédées face à la foule.
Les prises de parole se sont succédées face à la foule. © Radio France - Mathieu Ferri

L'appel à la mobilisation a fait le tour des réseaux sociaux, et la foule a répondu présente ce mercredi 3 avril à Toulouse. Aux alentours de 19h, plusieurs milliers de jeunes se sont retrouvés près de la station de métro Capitole, rue Alsace-Lorraine, pour manifester contre les violences policières et raciales. Déclencheur du mouvement : la mort de George Floyd, ce noir américain, étouffé par un policier à Minneapolis. Les jeunes présents ce mercredi soir à Toulouse ont également réclamé justice pour Adama Traoré, mort en 2016 après son interpellation à Beaumont-sur-Oise.

Pendant une bonne heure, les prises de parole diverses se sont succédées face à la foule. Au micro ont défilé notamment le militant associatif Salah Amokrane, mais aussi une mère de famille d'origine maghrébine, une militante de gauche, et un jeune noir d'origine camerounaise. Tous ont dénoncé le racisme dont ils sont parfois victimes, au quotidien, avec la crainte de violences policières. Dans la foule, quelques têtes connues, dont le chanteur Mouss (ex-Zebda).

Ces jeunes, venus pour la plupart des quartiers populaires de Toulouse, ont tenu à être là pour exprimer leur ras-le-bol. Certains, comme Astrid, indique qu'elle "ne manifeste jamais", mais que ce soir, "elle devait être là, car ce qui se passe est grave". La mort de George Floyd "a été le déclic", explique de son côté un jeune homme noir.

La manifestation s'est déroulée dans le calme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess