Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Économie – Social

Des centaines de personnes manifestent pour sauver la maternité d’Oloron

samedi 30 septembre 2017 à 15:37 Par Najat Essadouki, France Bleu Béarn et France Bleu Pays Basque

Malgré la pluie battante, près de 300 personnes se sont rassemblées ce samedi matin pour dire non à la fermeture de la maternité d'Oloron.

Deux jeunes manifestantes devant la sous-préfecture d'Oloron
Deux jeunes manifestantes devant la sous-préfecture d'Oloron © Radio France - Najat Essadouki

Oloron-Sainte-Marie, France

La très mauvaise météo n' a pas empêché des centaines de personnes de venir manifester devant la sous-préfecture d'Oloron pour s'opposer à la fermeture de la maternité. Des manifestants venus de tout le Haut-Béarn.

"45 min de route c'est pour les femmes qui habitent à Oloron. Mais nous on devra faire plus d'une heure de route pour aller accoucher à Pau" regrette cette habitante de Lescun. De nombreux élus de la vallée d'Aspe et du Barétous étaient également présents. Tout comme le député Jean Lassalle et la sénatrice des Pyrénées-Atlantiques Frédérique Espagnac.

"Nous avons une épée de Damoclès sur la tête. Nous ne savons pas où nous allons travailler en janvier"- une puéricultrice de la maternité d'Oloron

Parmi les manifestants se trouvaient des salariés de la maternité d'Oloron inquiets pour leur avenir."Plus l'échéance se rapproche, plus on est inquiètes et mal à l'aise" confie cette puéricultrice qui travaille depuis 8 ans à la maternité.Ces salariés sont venus rappeler l'importance d’avoir une maternité de proximité pour les femmes enceintes. "C'est pour leur sécurité. Une femme dont le travail à commencer, a des contractions, elle est stressée, faire 45 min de travail c'est stressant. Et pensez à celle qui font encore plus de route. Un accouchement s'est déjà assez stressant pourquoi leur rajouter cette épreuve?" Ces employés, pour la plupart des puéricultrices, attendent avec impatiente le rendez-vous obtenu par les élus oloronais au ministère de la santé le 11 octobre . "C'est notre dernier espoir".

Les puéricultrices de la maternité d'Oloron sont inquiètes pour leur avenir

Le maire d'Oloron et d'autres élus du Haut-Béarn mobilisés pour sauver la maternité  - Radio France
Le maire d'Oloron et d'autres élus du Haut-Béarn mobilisés pour sauver la maternité © Radio France - Najat Essadouki

L'agence régionale de santé doit annoncer sa décision définitive la semaine prochaine. La date de fermeture annoncée c'est le 20 décembre pour permettre la mise en place d'un centre de périnatalité et l'organisation des accouchements sur Pau ou Saint- Palais.